Un Grand Cabaret de Noël à Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

Théatre Une une petite gêne sur scène, par Francois Larocque

 

Une petite gêne sur scène_logoSamedi le 17 décembre à 19h30 et le dimanche 18 décembre à 14h aura lieu le Grand Cabaret de Noël au Théâtre du Vieux Garage à Saint-Ulric.

Il s’agit d’un spectacle-bénéfice pour venir en aide au Théâtre «Une petite gêne sur scène» qui veut amasser des fonds afin de produire leur prochaine pièce de théâtre en juin 2017. Le prix unique d’entrée sera de 5$. On vous attend en grand nombre!

Au programme: des chants de Noël, des monologues, des poèmes, des contes et une lecture d’un épisode de la série jeunesse des années 1970, Grujot et Délicat, intitulé «Les sept petits pères Noël». Le tout dans une atmosphère des fêtes qui ravivera votre esprit de Noël sans aucun doute.

C’est un spectacle pour toute la famille! Toute la troupe vous donne rendez-vous!

Que se passe-t-il au CLDRB?

bandeau_INFO-ORGANISMES

par le conseil d’administration 

 

LogoCLDRB

Déjà décembre, le dernier mois de l’année… Bientôt 2017! Plus les années passent, plus elles passent rapidement. Et si nous faisions un bilan en 2016 à Saint-Ulric? Beaucoup de nouveautés. De nouvelles activités, de nouveaux comités, de nouveaux arrivants, de nouveaux bénévoles et grâce à toutes ces nouveautés, notre village se porte de mieux en mieux. Merci à tous ceux et celles qui participent au développement!

Le 1er décembre avait lieu notre 5 à 7 des nouveaux arrivants et des bénévoles. Encore une fois, ce fut une belle activité, plein de nouveaux visages, plein de bénévoles. Une occasion de fraterniser et réseauter. Nous avons changé un peu la formule afin que ce soit plus agréable pour tous. Si ça continue, nous devrons changer notre lieu de rencontre, même le gymnase de l’école risque d’être trop petit!

texte-cldrb_noelAvis à tous les citoyens! Il faut participer au premier marché de Noël le 11 décembre: des cadeaux pour les jeunes du Comité des loisirs, des musiciens du Comité de développement, des exposants, des artisans locaux et régionaux… Un grand merci à Olivier Garot pour l’organisation et à Sandra Bernard pour son acharnement d’inviter les exposants. Espérons que ce soit la première édition d’une future longue tradition locale!

Que souhaitons-nous à Saint-Ulric pour 2017? Une usine de filtration des eaux, c’est devenu une nécessité. Un centre pour personnes âgées avec des logements adaptés pour des citoyens autonomes et semi-autonomes, le CDLRB a commencé à travailler sur ce dossier afin d’en avoir un dans les prochaines années. Conserver nos gens d’expérience ici à Saint-Ulric, avoir des services communs pour eux. Un meilleur affichage de nos lieux d’intérêts comme la rampe de mise à l’eau, les descentes à la plage, les parcs… Un module de jeux d’eau pour les enfants et les moins jeunes au parc, automatisé. Il y a tellement de possibilités! Et vous, vous voudriez quoi à Saint-Ulric?

Le Comité de développement local de la Rivière-Blanche souhaite de joyeuses fêtes à tous et à toutes! Que l’année 2016 se termine dans le bonheur, la joie et que 2017 démarre sous les mêmes thèmes!

Chronique du 150e de décembre 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité du 150e de Saint-Ulric 

par Julie Galibois

150e St-Ulric_logo

«Avec la voix des orgues, la musique est une prière qui élève notre âme aux sommets de la beauté, et nous découvre un coin du ciel. Cette musique nous enchante, nous grandit, alors, l’âme plane sur les sommets de la sublime beauté.» Alice Simard dans La beauté de la musique, les organistes et l’orgue, notes dactylographiées non datées, archives d’Anne-Marie Michaud.

Un cadeau qui perdure depuis 100 ans

12-info-organismes-chronique-du-150e-photo-2

L’orgue de l’église de Saint-Ulric, non datée, archives d’Anne-Marie Michaud

L’église de Saint-Ulric est inaugurée en 1878, mais il faudra patienter deux ans avant d’y entendre occasionnellement de la musique. Depuis 1881, et ce, pendant 20 ans, c’est aux sons de l’harmonium de la famille de Joseph Roy que sont animées les grandes fêtes; Les Rois, Pâques, Noël, etc. Gracieusement prêté par la famille, il faut cependant transporter l’instrument à chaque fois ce qui est assez laborieux, nous pouvons l’imaginer… Au début du XXe siècle, la Fabrique achète un harmonium qui lui sert une quinzaine d’années durant. En 1916, Octavie Anctil, l’épouse de Joseph Roy, achète et offre à l’église un orgue de la célèbre Maison Casavant & Frères. Cet instrument dispendieux (2000$ à l’époque!) est de qualité sans égale si bien qu’aujourd’hui, près de 100 ans plus tard, c’est celui qu’on entend à l’église de Saint-Ulric. Triste coïncidence, les premières notes de l’orgue nouvellement installé dans l’église accompagnent la généreuse donatrice dans son dernier repos, à l’occasion de ses funérailles en avril 1916.

12-info-organismes-chronique-du-150e-photo-1

Alice Simard, 1945, archives d’Anne-Marie Michaud

Mademoiselle Alice Simard (1893-1986)

Trois ans plus tard, Mlle Alice Simard arrive en scène. Née à Matane, elle fréquente le couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, aspire à devenir institutrice, y apprend le piano puis l’orgue à Price où elle enseigne en 1913. En 1919, Mlle Alice s’installe enfin à Saint-Ulric chez Jean-Baptiste Roy, son beau-frère, qui lui cède sa place comme organiste. Assidue et dévouée, elle admet n’avoir pu s’acquitter de son rôle à moins de dix reprises et n’avoir jamais manqué de sépulture en 56 ans de service! Source: extraits de la Voix gaspésienne, 1975, archives d’Anne-Marie Michaud

Un cadeau pour se raconter

En terminant, il me fait plaisir de vous signaler que le calendrier Souvenirs de Saint-Ulric 2017 produit au profit du 150e reçoit un accueil des plus chaleureux. Cependant, les quantités sont limitées aussi, nous invitons les intéressés à se manifester rapidement. L’achat en ligne se fait via le site internet de la Municipalité de Saint-Ulric. Pour le recevoir par la poste, faites-en la demande par courriel à l’adresse comite150@gmail.com. En personne, présentez-vous aux points de vente suivants: au Marché Dubé-Richelieu, à l’édifice 11-info-organismes-lancement-du-calendrier-2017-du-150e-anniversaire-de-saint-ulric-les-ulricois-etaient-au-rendez-vous-photo-2municipal de Saint-Ulric, à la Galerie d’art Lucette Lavoie, au Bar le Rendez-Vous, au dépanneur Chez B, à La Chouette librairie et chez le Fleuriste Harrisson. Finalement, notez que nous serons au Marché de Noël le dimanche 11 décembre 2016, à l’école Mgr-Belzile.

Le Comité culturel se joint à moi pour vous remercier de votre soutien et vous souhaiter de faire le plein de merveilleux souvenirs pendant la période des fêtes!

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

cipailleLe Club des 50 ans et plus vous invite à leur souper mensuel le vendredi 16 décembre à 17h30 au 130 Ulric-Tessier.

Au menu: soupe poulet étoilé, cipaille, comme légumes d’accompagnement, il y aura des carottes et de la salade de choux. Finalement, comme dessert, bûche de Noël à la crème glacée, flambée au Grand Marnier.

Bienvenue à tous!

Membres 12$, non-membres 15$, enfants de 5 à 12 ans 7$, gratuit pour les moins de 5 ans, prix familial 35$.

À compter du 1er janvier 2017, les tarifs changeront. Ils seront de 15$ pour les membres, 17$ pour les non-membres, toujours de 7$ pour les jeunes de 6 à 12 ans et gratuit pour les plus jeunes. Le tarif familial reste aussi à 35$.

Les prix des locations changent aussi, ils passent à 75$ si le ménage est fait par le locateur ou à 100$ s’il ne le fait pas.

Le Cercle de Fermières

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Françoise Gagnon, responsable des communications

 

les-cfq_logoNos activités pour 2016 se sont terminées avec notre dîner du 17 novembre. Il n’y aura donc pas de rencontres en décembre 2016 et en janvier 2017.

Notre prochaine réunion aura lieu le lundi 6 février 2017 à 13h30. Passez de belles fêtes en famille et entre amis!

Invitation de la chorale de Noël

bandeau_DIVERSpar René Beaulieu, directeur (418 737-4727)

 

choraleLes membres de la chorale invitent tous les paroissiens et les visiteurs à venir entendre un petit concert de Noël qui sera donné avant la messe de Noël, le 24 décembre à compter de 19h30 à l’église de Saint-Ulric.

Chants et musique de circonstance vous mettront dans l’ambiance de la grande fête. La messe de Noël suivra à 20h.

Bienvenue à tous!

La Penderie vous accueille

bandeau_INFO-ORGANISMES

La penderie, par Marie-Josée Gingras

 

 

cannesLe groupe de bénévoles de La Penderie vous remercie pour l’encouragement que vous nous avez manifesté tout au long de l’année. Nous vous avisons que La Penderie sera fermée pour la période du temps des fêtes, mais vous êtes invités à venir y faire un tour durant ce mois de décembre. Voici les dates à retenir:

Les jeudis 1er, 8 et 15 décembre ainsi que le samedi 3 décembre à partir de 13h30.

Nous sommes heureux de vous offrir ce service qui permet de donner une seconde vie à des vêtements et des articles qui sont encore en bon état et que vous pouvez vous procurer à bas prix. Nous avons un choix varié d’articles pour la maison, des vêtements pour toute la famille, beaucoup d’articles pour bébés, livres, literie, jouets, casse-têtes, bibelots et objets décoratifs, articles pour faire de l’artisanat et plus. Et si vous n’avez rien à acheter, nous serons heureux de vous accueillir pour prendre un café et faire un brin de jasette.

Toute l’équipe s’unit pour vous souhaiter un très joyeux Noël!

Édition 2017 du Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES
Par Yves Brunet, président

 

07-Info-organismes - Lancement de la programmation de la troisième édition du Festival de sculptures d’art populaire de Saint-Ulric LOGO

 

Le Festival remercie tous les bénévoles, les organismes et la Municipalité pour leur collaboration indispensable lors de l’édition 2016.

Nous préparons présentement, en collaboration avec la Municipalité, l’édition 2017 qui aura lieu les 28, 29 et 30 juillet 2017.

La programmation 2017 sera dévoilée fin mars.

Suite au succès de l’an dernier, la prochaine édition se fera encore sous chapiteau.

Le recrutement des artistes est en cours et nous espérons accueillir 24 artistes pour la prochaine édition, dont plusieurs nouveaux venus.

Au plaisir de vous accueillir l’été prochain!

  • Yves Brunet, président
  • Guy Ouellet, trésorier
  • Richard Lamarre, secrétaire
  • Pascal Gauthier, administrateur

L’optimisme

onglet_bien-etre

par Francine Remillard, massothérapeute

 

Être optimiste ne veut pas dire fermer les yeux sur la vraie vie, les problèmes et les temps durs. Ce n’est pas de mettre des lunettes roses, mais tout simplement changer notre vision des choses. Voir tout en rose n’est pas réaliste non plus.

Être optimiste, c’est croire que notre perception peut apporter un changement favorable en cultivant des pensées et des attitudes positives. On dira: «Après la pluie, le beau temps… Ce n’est que passager…»

Le pessimiste perçoit les événements heureux comme des «coups de chance» et les moments plus difficiles comme une «fatalité». Il dira : «Ça n’arrive qu’à moi… Je ne gagne jamais…»

Tout part de nos pensées. Tout est dans notre façon d’aborder la vie. C’est en notre pouvoir de contrer les tendances au négativisme et au pessimisme. Eh oui, c’est un choix!

Branchons-nous à ce qui nous fait du bien: des lectures, des activités, des amis, un environnement sain, etc.

Voilà une stratégie gagnante qui améliore notre Bien-être!

Marché de Noël

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

Dès 9h du matin, le dimanche 11 décembre, venez déguster ou découvrir les nombreux produits de Noël qui vous seront présentés par vingt artistes et artisans de la région. Il y en aura pour tous les goûts: céramique, peintures, chocolats, bijoux, fromages, vêtements artisanaux, tissu, et bien d’autres.

La matinée sera animée par de la musique traditionnelle.

À 13h, un spectacle-surprise et un conte seront présentés aux enfants avant l’arrivée du père Noël prévue vers 14h. Il se peut que sa hotte soit bien pleine!

Dehors, le chocolat chaud artisanal et le grand sapin communautaire à décorer sauront vous accueillir. Le père Noël illuminera le sapin avant de nous quitter en fin de journée.

On vous attend nombreux!

marche-de-noel_corrige

Du tofu, pourquoi pas!

Papilles et culture

Par Nataly Dubé

 

Quand on pense tofu, une connotation granola nous vient à l’esprit. Mais aujourd’hui, beaucoup de familles cuisinent le tofu dans une lasagne, en sautés, en salade, etc. Il est tellement polyvalent qu’il peut même être intégré dans des smoothies.

Le tofu nous permet de diminuer notre consommation de viande de par sa haute teneur en protéines. En plus, il est faible en gras, ce qui en fait un aliment de choix et bénéfique pour la santé.

Le tofu a été conçu en Chine, il y a plus de 2000 ans. Le Japon et la Corée l’ont rapidement adapté dans leur alimentation et depuis, le tofu fait partie de leur nourriture asiatique. Les épiciers québécois n’ont plus à importer cet aliment puisque les plantations de soya se multiplient au Québec.

Fabrication

Le tofu est préparé à partir de la fève de soya, une gousse brunâtre qui fait penser à un haricot. Après la récolte, avec des moissonneuses-batteuses, les producteurs procèdent au trempage des fèves, pendant plusieurs heures, ensuite elles sont broyées et bouillies et ce mélange est tamisé pour y recueillir le lait de soya, qui sera coagulé avec une substance acide ou du sel, pour finalement donner la consistance du tofu.

Nous pouvons obtenir un tofu plus soyeux qui sera plus blanc et plus gélatineux, idéal dans les smoothies, une autre méthode donnera un tofu plus ferme, plus jaune et plus protéiné, il se tranchera plus facilement. Des saveurs sont ajoutées au tofu pour lui donner du goût: des tofus desserts, à la consistance plus soyeuse, tandis que dans les tofus fermes, nous retrouverons plusieurs saveurs sur nos tablettes telles qu’aromatisés à la grecque, fumés ou bien avec des fines herbes. Il nous suffit de l’apprêter à notre goût, parce que nature, il faut dire qu’il ne goûte pas grand-chose. Il remplace très bien la viande dans la sauce à spaghetti, le chili, etc.

Conservation

Une fois le paquet ouvert, le tofu restera frais maximum dix jours, dans un plat d’eau qu’il faudra changer tous les deux jours. Il ne se congèle pas très bien, il aurait une texture friable, donc difficile à trancher. Je suis sûre que vous aurez vite fait de l’utiliser, tellement il se prête à plusieurs recettes.

En voici justement une, qui sort de l’ordinaire!

Recette de soupe aigre-piquante au tofu

  • 1/2 tasse de champignons frais tranchés
  • 5 tasses de bouillon de poulet
  • 1/2 tasse de châtaignes d’eau tranchées en juliennes, égouttées
  • 2 cuillères à thé de gingembre frais haché
  • 1/2 tasse de poireaux hachés
  • 1 /4 cuillère à thé de sel
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge
  • poivre de Cayenne au goût
  • 3 cuillères à soupe de fécule de maïs diluée dans 3 cuillères à soupe d’eau
  • 2 œufs
  • 2 cuillères à soupe de sauce soya
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 120 grammes de tofu ferme
  • 1 cuillère à thé d’huile de sésame
  • 2 cuillères à soupe d’échalotes, finement hachées

Dans une casserole, mélanger le bouillon, les champignons, les châtaignes d’eau, le gingembre, le poireau et le sel.

Couvrir et porter à ébullition pendant 5 minutes.

Ajouter le vinaigre et le poivre, bouillir environ 2 minutes.

Incorporer au fouet en un filet continu la fécule diluée.

Dans un bol, battre les œufs et les incorporer au fouet au bouillon ainsi que la sauce soya, le tofu et l’huile de sésame.

Chauffer, ajouter le poivre de Cayenne et garnir d’échalotes.

Horaire de la patinoire pendant le temps des fêtes

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉ

patinageLa patinoire et la salle des loisirs seront ouvertes tous les jours du 23 décembre au 9 janvier de 13h à 22h (sauf exception).

Détails de l’horaire du lundi au dimanche

Après-midi:

13h à 15h: Patinage libre

15h à 17h: Hockey libre

Soirée:

18h30 à 20h: Patinage libre

20h à 22h: Hockey

Exceptions:

Le 24 décembre 2016, la patinoire fermera à 17h.

Le 25 décembre 2016, la patinoire sera fermée toute la journée. Joyeux Noël!!!

Le 31 décembre 2016, la patinoire fermera à 17h.

Le 1 janvier 2017, la patinoire sera fermée toute la journée. Bonne et heureuse année 2017!

Information: Omer Gauthier 418 560-0263

Lancement du calendrier 2017 du 150e anniversaire de Saint-Ulric: Les Ulricois étaient au rendez-vous

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité du 150e de Saint-Ulric 

par Andrée Gendron, secrétaire-trésorière

150e St-Ulric_logo

11-info-organismes-lancement-du-calendrier-2017-du-150e-anniversaire-de-saint-ulric-les-ulricois-etaient-au-rendez-vous-photo-1

Lancement du Calendrier 2017, Souvenirs de Saint-Ulric, le 30 septembre 2017. Crédit photo Guy Ouellet

Le 30 septembre dernier, lors d’un 5 à 7 au Vignoble Carpinteri et dans la douceur d’une magnifique journée d’automne, le Comité culturel Saint-Ulric a dévoilé le contenu du Calendrier 2017, Souvenirs de Saint-Ulric. Plus de 70 personnes étaient présentes.

Le Comité tient à les remercier et remercie également la Municipalité de Saint-Ulric et la Caisse Desjardins de La Matanie qui ont appuyé financièrement la réalisation du calendrier, ainsi que les commanditaires du lancement: le Vignoble Carpinteri, Léon Sirois et fils, Rémi Massé, député fédéral d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, le Marché Dubé-Richelieu et le Fleuriste Harrisson.

11-info-organismes-lancement-du-calendrier-2017-du-150e-anniversaire-de-saint-ulric-les-ulricois-etaient-au-rendez-vous-photo-2

Page couverture du Calendrier 2017, Souvenirs de Saint-Ulric. Publié par Comité culturel Saint-Ulric

Le Calendrier 2017, Souvenirs de Saint-Ulric, illustre des moments de vie à Saint-Ulric durant le siècle dernier et souligne des événements qui ont marqué notre histoire. Des dates, des photos, des textes et des émotions qui nous préparent au rendez-vous de 2019. Ce calendrier est un beau cadeau à vous offrir et à offrir à vos parents et amis, le présent idéal pour le temps des Fêtes. Il est vendu à 15$ l’unité. Vous le trouverez à Saint-Ulric au Marché Dubé-Richelieu, à l’édifice municipal, à la Galerie d’art Lucette Lavoie et au Bar le Rendez-vous. Vous pourrez aussi l’obtenir à Baie-des-Sables au dépanneur Chez B, ainsi qu’à Matane à La Chouette librairie et chez le Fleuriste Harrisson.

Il est aussi possible d’obtenir votre calendrier par la poste de deux façons. Si vous payez par chèque, il suffit de le demander par courriel à l’adresse comité150@gmail.com en n’oubliant pas de fournir, votre nom, votre adresse postale et le nombre d’exemplaires désirés. Nous vous ferons parvenir par courriel une facture (15$/unité plus les frais de poste d’au moins 6$) et vous pourrez nous envoyer le chèque par la poste au montant et à l’adresse indiqués sur la facture. Nous vous posterons vos calendriers dans les 10 jours suivant la réception de votre paiement. Vous pouvez aussi payer par carte de crédit ou via votre compte PayPal en vous rendant sur le site internet de la Municipalité de Saint-Ulric, à l’onglet 150e. Les frais de poste sont de 6$.

Le Comité tient à exprimer sa gratitude à tous ceux qui ont fourni des photos et rappelle que les profits de la vente du calendrier serviront à sa mission qui est de célébrer le 150e anniversaire de Saint-Ulric en 2019.

Chronique du 150e de Saint-Ulric

1910 – Amédée Gosselin et Maria Brassard. Collection Denis Carrier

1910 – Amédée Gosselin et Maria Brassard. Collection Denis Carrier

Les Gosselin: une famille dont le nom est lié étroitement à la Caisse Desjardins de Saint-Ulric

Plusieurs d’entre nous se souviennent d’Adrienne Gosselin (1911-1999) et de sa nièce Pauline (1947-2002), qui, tour à tour, nous ont accueillis au comptoir de la Caisse Desjardins de Saint-Ulric. L’institution avait alors pignon sur rue dans la maison des Gosselin où se trouve maintenant le salon de coiffure de Nathalie Carrier. Adrienne et Pauline sont respectivement de la deuxième et de la troisième génération de Gosselin à la tête de notre caisse, le père d’Adrienne, Amédée (1886 ou 1887-1942), les ayant précédées. Amédée Gosselin était un marchand qui s’était établi avec sa jeune épouse, Marie Émilie (Maria) Brassard (1892-1984), à Saint-Ulric en 1910, un an après le passage d’Alphonse Desjardins, venu assister à l’inauguration de la première Caisse Desjardins de La Matanie, le 26 septembre 1909. Ces trois générations de Gosselin ont été les figures dominantes de notre caisse durant les trois quarts du XXe siècle.

Recrutement pour la chorale de Noël 2016

bandeau_DIVERSpar René Beaulieu, directeur (418 737-4727)

 

 

chorale-de-noelNous reprendrons nos activités pour la pratique des chants de Noël dès le mardi 1er novembre 2016, de 19h à 20h30 à la sacristie.

Vous aimez chanter? Tentez la chance de faire une belle expérience en musique et en chant. Joignez-vous à notre chorale paroissiale pour Noël. Il est fort probable que vous y trouverez du plaisir!

Pour des informations supplémentaires, vous pouvez me joindre au 418 737-4727 ou encore parlez à un membre de la chorale pour connaître son expérience. Nous serons très heureux de vous accueillir.

Soyez les bienvenus!

Que se passe-t-il au CLDRB?

bandeau_INFO-ORGANISMES

par le conseil d’administration 

 

LogoCLDRB

Bonjour à tous!

L’automne est déjà bien entamé, que le temps passe rapidement! Pour différentes raisons, la chronique n’a pas été publiée, car nous n’avions rien à vous raconter…

Le conseil d’administration du CLDRB a décidé de reconduire pour une deuxième année consécutive la fête des bénévoles. C’est une occasion de remercier ceux et celles qui font la différence dans la communauté. Un moment pour leur dire merci! Nous essayons d’améliorer le tout: comme certains trouvaient que la remise des cadeaux s’éternisait, cette partie sera plus courte (en temps et en budget).
De plus, pour l’évènement, nous y greffons un volet. Les nouveaux arrivants sont invités également à cette soirée. Donc, tous les nouveaux habitants de moins de deux ans de Saint-Ulric sont les bienvenus afin de rencontrer les gens d’action de notre milieu.

cldrb_benevolatSous une formule 5 à 7, le jeudi 1er décembre à la salle des loisirs, les bénévoles et les nouveaux arrivants seront invités afin de les remercier de leur présence dans notre municipalité. Quelques breuvages, un buffet et quelques prix de présence seront offerts pour l’occasion.

Nous espérons vous voir en grand nombre!

En raison du départ de Catherine Maquet, il y a un poste de disponible au sein de notre comité. Si vous voulez vous joindre à nous, vous êtes les bienvenus, il suffit de nous contacter et de proposer votre candidature. Nos rencontres ont lieu le premier mardi de chaque mois. Nous tenons à remercier Catherine du travail accompli et nous lui souhaitons bonne chance dans la réalisation de ses nombreux projets.

Envoyez vos idées de développement à notre courriel au cldriviereblanche@gmail.com.

Le Cercle de Fermières

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Françoise Gagnon, responsable des communications

 

les-cfq_logoNotre prochaine réunion se tiendra le lundi 7 novembre 2016 au local du Cercle, situé au sous-sol de l’église de Saint-Ulric. Bienvenue à toutes nos Fermières et une invitation spéciale à toutes les femmes qui aimeraient assister à une ou deux de nos réunions pour mieux connaître notre Cercle, sa mission et ses activités. Venez nous faire profiter de vos connaissances ou de votre présence tout simplement!

Votre conseil d’administration pour 2016-2017:

  • Michelle Lavoie, présidente
  • Carmen Sirois, secrétaire-trésorière
  • Nicole Lamarre, conseillère
  • Monique Bourque, conseillère
  • Françoise Gagnon, conseillère

Encore un merci!

bandeau_INFO-ORGANISMES

 par le Comité des loisirs

 

Dans L’Ulricois d’octobre, le Comité des loisirs a remercié les entraineurs bénévoles et parents pour l’encadrement des jeunes de 6 à 13 ans à la balle molle. Nous souhaitons remercier également Karine Michaud Piché qui n’avait pas été nommée par erreur.

Alors merci à toi aussi Karine!

 

 

Club de ski de fond et raquettes de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Solange Fortin

Le Club de ski de fond et raquettes de Saint-Ulric vous annonce que le relais a fait peau neuve. Plancher et plafond neufs et peinturés, cheminée neuve et règlementaire, fascia reconstruit, galerie et rampe neuves, fenêtres repeintes. Nous remercions Northland Power pour leur appui. Nous remercions également les bénévoles suivant: Hervé Lamarre, Jean-Claude Gauthier, Valmont Charrette, Mélissa Lamarre, Jacques Lévesque, Michel Kéravec, Gengis Coutou, Patrice Gauthier et Solange Fortin.

Les cartes de membre seront en vente au Marché Dubé au début du mois de décembre 2016.

Tout est fin prêt pour vous accueillir pour une saison pleine de belle neige blanche, espérons-le!

En attendant, vous pouvez toujours aller vous balader dans le sentier pédestre.

Trois MRC s’unissent: Formation sur le financement des organismes

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Benoit Lévesque Beaulieu, coordonnateur aux communications et aux affaires publiques,

MRC de La Matanie (581 232-0445)

 

11-info-organismes-trois-mrc-sunissent-formation-sur-le-financement-des-organismes-logoLa MRC de La Matanie, en collaboration avec les MRC de La Mitis et de La Matapédia, est fière d’annoncer la tenue d’une journée de formation s’adressant aux organismes communautaires et coopératives de tous les horizons: culture, services communautaires, tourisme, environnement, etc. Cette journée de formation se tiendra le samedi 12 novembre 2016 au Riôtel Matane à compter de 8h30. Elle s’adresse aux bénévoles et aux employés des organisations de ces territoires.

11-info-organismes-trois-mrc-sunissent-formation-sur-le-financement-des-organismes-bandeauSous le thème Formation 3 M: Démystifions le financement, les trois MRC s’unissent pour offrir un plan de formation qui permettra de mieux outiller les organismes quant aux moyens à prendre pour diversifier leurs sources de financement. En assistant à cette formation, les bénévoles et/ou employés pourront réviser le b.a.-ba du financement: comment bien se vendre, les erreurs fréquentes faites dans les demandes de financement, les outils de recherche, les communications sur les médias sociaux, le plan de commandite. Elle vise également à explorer de nouvelles pistes: le financement participatif, le marketing social et l’approche par résultats.

Plusieurs ateliers seront offerts durant la journée et les participants seront invités à faire un choix selon leur niveau de connaissance et d’intérêt. Le coût par participant est de 40 $ ou de 30 $ si plus d’une personne de la même organisation y assiste. Les organismes qui souhaitent obtenir plus d’information et s’inscrire, peuvent le faire à l’adresse suivante: http://www.lamatanie.ca. La date limite pour s’inscrire est le vendredi 4 novembre 2016.

Cette formation est rendue possible grâce aux partenaires financiers suivants: MRC de La Matanie, Emploi-Québec, MRC de La Mitis, MRC de La Matapédia et la SADC de la région de Matane.

 

Salon des artistes et artisans!

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

Un premier Marché de Noël à Saint-Ulric avec des animations diverses aura lieu le dimanche 11 décembre à l’école Mgr-Belzile de 9h à 16h. (Détails de la programmation dans L’Ulricois de décembre).

Le Comité des loisirs et la Municipalité vous invitent à nous contacter avant le 15 novembre pour venir présenter vos produits artisanaux ou cadeaux originaux pour la période des Fêtes. Les musiciens traditionnels sont bienvenus!

La population est bien sûr d’ores et déjà invitée à réserver cette journée aux couleurs de la magie de Noël prévue intérieure-extérieure selon la météo. Entre exposants de qualité, musique, activités, visite du père Noël, cadeaux et décoration du sapin communautaire dans une bonne odeur de chocolat chaud. Chacun devrait y trouver son bonheur!

Pour toutes questions ou réservations de table (places limitées): 418 737 4341 poste 203.

 

Dimanche 20 novembre: Journée internationale des droits de l’enfant

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

11-info-municipalite-dimanche-20-novembre-journee-internationale-des-droits-de-lenfant-logoDans le cadre de cette journée de sensibilisation, nous souhaitons, avec les parents, sensibiliser les utilisateurs de la route à la vitesse dans la municipalité et aux traverses piétonnières.

De nombreux enfants marchent ou roulent en bicyclette dans les rues de Saint-Ulric. Ils ont le droit de circuler en sécurité! Savez-vous qu’un enfant atteint sa maturité visuelle et auditive peu avant l’adolescence? Cela indique qu’ils ne perçoivent pas leur environnement aussi précisément que vous les adultes!

Nous devons donc les aider à être en sécurité dans notre municipalité autant par des comportements routiers adaptés que par l’éducation et l’accompagnement de nos jeunes piétons et cyclistes sur les bons comportements à adopter aux abords ou sur la route.

11-info-municipalite-dimanche-20-novembre-journee-internationale-des-droits-de-lenfant-carte

Merci!

La grande semaine des «Tout petits»

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

La grande semaine des «Tout petits» se tiendra du 20 au 26 novembre 2016

 

L’Atelier-Familial vous invite à venir jouer aux exercices. Pour les parents d’enfants de 0 à 5 ans.

– Le mardi 22 novembre 2016 de 9h à 11h au Centre des loisirs de Saint-Ulric.

Pour inscription ou questions: Maison des Familles de La Matanie au 418 562-0918 ou au bureau municipal au 418 737 4341 poste 203

semaine-des-tout-petits-1

La pomme de terre

Papilles et culture

Par Nataly Dubé

 

 

patateTout le monde connaît la pomme de terre, un des légumes les plus mangés, que ce soit en frites, en croustilles, en pâté chinois, et de mille et une façons.

Même si les frites et les croustilles ne cessent de se faire dévorer à belles dents, la consommation de pommes de terre fraîches a un peu diminué. La publicité disant qu’elle est riche en calories nous l’a fait éloigner un peu de nos assiettes, mais n’oublions pas que la pomme de terre se mange rarement seule, nature; nous n’y allons pas mollo avec le beurre et la crème dans nos purées, la crème sure avec les patates au four, et la friture pour nos frites, sans oublier la mayonnaise, oh là là!, elles sont là les calories!

Origine

Découverte au Pérou, la pomme de terre, appelée «batata», est rapportée en Angleterre en 1586. De par son goût, que l’on trouvait trop fade, on la destina à l’alimentation des animaux. En France, c’est l’apothicaire et botaniste Antoine Augustin Parmentier qui lui donnera toute sa place en faisant des recherches sur les bienfaits de la pomme de terre. Il incita Louis XVI à goûter au plat de pommes de terre en purée, mélangées avec de la viande hachée, d’où le nom de hachis parmentier.

Bienfaits

La pomme de terre contient beaucoup d’hydrates de carbone qui procurent des calories, de l’énergie et des fibres. Elle contient aussi des protéines, de la vitamine C, du fer, des vitamines du groupe B et des minéraux, des antioxydants et du potassium. En fait, c’est un légume très complet. De préférence, la manger nature, et aussi avec la pelure, parce que c’est là que se trouvent les nutriments.

Variétés

Il existe tellement de sortes de pommes de terre que c’est assez difficile pour le commun des mortels de s’y retrouver. Commençons par la petite grelot, appelée de cette façon à cause de sa grosseur, qui ne doit pas dépasser un pouce et demi. La pomme de terre grelot n’est pas nécessairement une pomme de terre nouvelle (fraîche).

La pomme de terre bleue, une variété peu commune, n’est pas issue de manipulations génétiques, mais d’une ancienne variété, presque oubliée. Sa couleur découle d’un pigment appelé anthocyane, contenu aussi dans le bleuet, la mûre et l’aubergine. C’est grâce à ce pigment que cette variété ne verdit pas à la lumière, ce que font les pommes de terre traditionnelles. C’est pourquoi il est écrit sur les sacs de pommes de terre «Tournez-moi» afin de ne pas les exposer à la lumière.

La pomme de terre à chair ferme, qui a une haute teneur en humidité, est idéale pour la cuisson à la vapeur, bouillie ou en salade. Les pommes de terre nouvelles, que l’on dit fraîches de par leur récente récolte, font partie de cette catégorie.

Les pommes de terre farineuses, comme l’Idaho ou la Russet, sont idéales au four, elles vont absorber le beurre ou la crème sure, parfaites aussi en purée.

La tout-usage quant à elle, se situe entre la chair ferme et la farineuse, utilsée à plusieurs fins. Nous la voyons souvent sur nos tablettes, dans la chair jaune, la Yukon Gold et la Chieftain pour la rouge. Elles sont souvent identifiées par leur couleur.

Pour leur utilisation, les bannières ont ajouté des icônes sur les sacs; casserole, barbecue, purée. Par contre, les résultats diffèrent parfois selon la sorte, donc essais parfois erreurs. La pomme de terre blanche en purée est collante et absorbe mal le lait parce qu’elle contient beaucoup d’humidité. L’Idaho absorbe mieux les ingrédients.

En bref, voilà, avec la participation de mon ami Jean-Marc Durette, spécialiste dans ce sujet, j’espère que cet article pourra un peu vous éclairer sur la fameuse pomme de terre.

Recette:

Galettes de pommes de terre aux champignons

  • 12 pommes de terre nouvelles
  • 1 cuillère à table d’huile végétale
  • 1/2 tasse de beurre
  • 1 oignon haché finement
  • 240 grammes de champignons
  • 3 cuillères à table de ciboulette hachée
  • 4 tranches de fromage à raclette ou fromage à votre goût
  • Sel, poivre

Bouillir les pommes de terre jusqu’au 3/4 de leur cuisson et les faire refroidir avant de les râper.Saler et poivrer.

Chauffer l’huile dans une poêle, ajouter la moitié du beurre, ajouter les pommes de terre râpées et taper pour former quatre galettes.

Chauffer à feux doux jusqu’à ce que les galettes soient dorées.

Glisser les galettes dans une assiette, remettre du beurre et de l’huile dans la poêle et remettre les galettes du côté non grillé.

Faire chauffer quelques minutes à feux doux.

Réserver dans un plat allant au four. Saisir l’oignon et les champignons dans un peu d’huile et déposer sur les galettes de pommes de terre. Ajouter la ciboulette et le fromage et faire griller au four.

Très bon avec de la salsa!

Bon appétit!

L’étreinte

onglet_bien-etre

par Francine Remillard, massothérapeute

 

 

Nous nous posons souvent la question «Que puis-je faire de mes dix doigts?»

Si on se posait la question «Que puis-je faire de mes deux bras?»

Voici la réponse que nous propose ce texte au sujet d’un simple geste qui peut avoir tout un impact sur le Bien-être.

L’étreinte

«Prendre quelqu’un dans ses bras est bon pour la santé. Cela renforce le système immunitaire, aide à maintenir la forme, guérit la dépression, réduit le stress et favorise le sommeil.

C’est la nourriture la plus diététique, écologique, sans sucre ajouté, sans engrais chimiques ni pesticides, sans ingrédients artificiels et 100% naturelle.

C’est le cadeau idéal. Aucun assemblage, aucune batterie, aucune vérification, faible dépense énergétique, grande action énergisante, aucun risque d’engraisser, aucun paiement mensuel, aucune assurance requise, à l’épreuve des voleurs, non taxable, ne pollue pas l’environnement.» (Source inconnue)

Surtout, très facile à échanger. Avertissement: peut créer une merveilleuse dépendance!

Prendre quelqu’un dans ses bras, ce n’est rien de moins qu’un remède miracle!!!

 

Les semeurs de contes

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

Une belle soirée de contes à Saint-Ulric! Près de 70 personnes se sont déplacées à la soirée organisée par la Municipalité au Théâtre du Vieux Garage. Les semeurs de contes, huit conteurs professionnels, étaient de passage dans notre région et nous ont offert un beau moment convivial, entre rires et évasion!

L’intergénérationnel était à l’honneur autant dans les gradins que sur la scène, puisqu’à l’invitation des artistes, Maëlie Guillon (9 ans) et Micheline Desrosiers ont été nos représentants locaux et nous ont partagé avec générosité leur propre conte.

Merci à tous, notamment à nos partenaires locaux, François Larocque pour son beau théâtre, le Gîte du soleil couchant et le Gîte confort et chocolats pour l’hébergement des conteurs, et le Marché Dubé pour le souper.

Au plaisir de repartager d’autres histoires, peut-être pour notre 150e!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mise à jour sur la situation de l’eau potable dans la municipalité de Saint-Ulric

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Delphine Charmoille, chargée des communications

Filling glass of water from stainless steel kitchen faucet

Filling glass of water from stainless steel kitchen faucet

Monsieur Serge Gendron, maire, tient à faire une mise à jour sur la situation de l’eau dans la municipalité de Saint-Ulric.

 

Le processus est avancé à l’étape 9 et les soumissions ont été ouvertes le 28 juin dernier pour la partie Plan et devis de la construction des installations de l’usine de traitement de l’eau potable. Suite à l’ouverture des soumissions, la plus basse a été transmise au Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire pour approbation. La Municipalité est toujours dans l’attente de l’approbation pour la suite du dossier. Les députés fédéral et provincial sont au fait du dossier et font leur possible pour accélérer la procédure.

Malgré tout, il est prévu de respecter l’échéancier prévu et de commencer les travaux au début de l’été 2017.

Voici un rappel des précautions à prendre concernant l’eau potable en attendant.

Pour information supplémentaire, veuillez contacter le bureau municipal au 418 737-4341 ou st-ulric@lamatanie.ca

eau

 

eau2

Liens utiles:

Institut national de santé publique du Québec. Fiche sur les trihalométhanes tirée de Fiches synthèses sur l’eau potable et la santé humaine: 

Santé Canada. Votre santé et vous. Chloration de l’eau potable

Semaine québécoise de réduction des déchets du 15 au 23 octobre

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

La Municipalité s’engage pour votre environnement!

10-info-municipalite-semaine-quebecoise-de-reduction-des-dechets-du-15-au-23-octobre-logoCette année, diverses actions ont été offertes à la population de Saint-Ulric par votre municipalité.

Avril: Activités offertes gratuitement à la population pour la journée de la terre: atelier de découverte du vermicompostage; projection et conférence sur la pollution du plastique.

Juin : Activité de découverte de l’estran et des marées, ramassage de déchets sur la plage avec la classe de Nada de l’école Mgr-Belzile (prise de conscience de la durée de vie des déchets).

Août: Activité de ramassage des déchets avec le camp de jour. Discussion autour de l’impact sur l’environnement. Création par les enfants d’une sculpture en déchet de plage présentée au Festival de Sculpture d’Art Populaire de Saint-Ulric (prix jeunesse).

Octobre: Participation au défi municipal de la semaine québécoise de réduction des déchets.

Nous comptons tous sur vous pour Réduire vos déchets, Réutiliser, et Recycler.

Le Cercle de Fermières

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Françoise Gagnon, responsable des communications

 

Voici les activités pour octobre:

Prochaine assemblée mensuelle le lundi 3 octobre à 13h30 au local des Fermières.

Bingo-cadeaux le vendredi 21 octobre à 19h au local du Cercle de Fermières au sous sol de l’église de St-Ulric.

Bienvenue à tous!

Soutien à l’action bénévole du député Pascal Bérubé

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Delphine Charmoille, présidente

 

10-info-organismes-soutien-a-laction-benevole-du-depute-pascal-berube-photo

Photo: Courtoisie

Toute l’équipe de L’Ulricois tient à dire un grand merci au député Pascal Bérubé pour sa généreuse contribution de 500$ au journal dans le cadre de son soutien à l’action bénévole.

Chronique du 150e – Octobre 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Julie Galibois

 

Logo final 08-2016Histoires d’écoles

Automne 1959, c’est la rentrée à la toute nouvelle école: Mgr-Belize! Médard Belzile, curé de Saint-Ulric de 1916 à 1929, aurait été fier que l’on nomme cette école en souvenir de celui qui fut derrière la construction du collège St-Médard.

Couvent du Saint-Rosaire vers 1935, Collection Jeanne Lagacé

Couvent du Saint-Rosaire vers 1935, Collection Jeanne Lagacé

Ce collège a connu une courte vie (1926 à 1950) en raison de la qualité du sol sur lequel reposaient ses assises. À sa démolition, on pense tout de même à recycler ses pierres pour clôturer le cimetière actuel. L’école Mgr-Belzile, agrandie en 1968, peut recevoir tous les élèves de la municipalité, laissant ainsi vacant le vieux couvent du Saint-Rosaire, qui sera en partie démoli en 1970.

Collège St-Médard, non datée, Archives de la Société d’histoire et de généalogie de Matane

Collège St-Médard, non datée, Archives de la Société d’histoire et de généalogie de Matane

C’est à la volonté de celui qui assure la cure de Saint-Ulric de 1901 à 1916, Pierre Célestin Saindon, que l’on doit la construction du couvent en 1908. Avant le début du siècle, ce sont les écoles de rang, voire même les maisons privées, qui servent l’éducation. Le recensement de 1871 nous apprend que trois écoles se trouvent sur le territoire. En 1864, le Diocèse de Québec mentionne que: «La Mission de St-Ulric a environ 90 familles et 300 communiants. Il y a eu dans le cours de l’année, 28 baptêmes, 3 mariages et 9 sépultures. L’année dernière, 2 écoles ont été ouvertes […]». Saint-Ulric a donc à cœur l’éducation de ses enfants et cette histoire se poursuit depuis plus de 150 ans. Bonne année scolaire à tous!

 

Calendrier 2017: Saint-Ulric se raconte!

Par ailleurs, histoire de préparer le grand rendez-vous du 150e de la municipalité en 2019, nous avons produit un calendrier 2017. Abondamment illustré et parsemé de bribes d’histoire de Saint-Ulric, le calendrier coûte 15$ et est en vente aux endroits suivants: au Marché Dubé-Richelieu, à l’édifice municipal, à la Galerie d’art Lucette Lavoie et au Bar le Rendez-Vous à Saint-Ulric; au dépanneur chez B à Baie-des-Sables ainsi qu’à la Chouette librairie et chez le Fleuriste Harrison à Matane. Il est aussi disponible en ligne via notre page Facebook et sur le site de la Municipalité.

Les profits sont destinés à notre mission d’organiser ce fameux rendez-vous en 2019 aussi, nous vous remercions de votre soutien.

Comité de parrainage Syrie-Matanie

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Ursula Béland

Festival et Comité pour réfugiés syriens.

syriens2Le 13 août dernier, dans le cadre du Festival de Sculpture d’Art Populaire de Saint Ulric, le Comité d’accueil des réfugiés syriens de La Matanie a tenu un kiosque d’épluchette de blé d’Inde au Parc des rives. Cette activité avait pour but de recueillir des fonds afin d’accueillir deux familles de la Syrie en guerre.

Les membres du Comité remercient la Municipalité de Saint-Ulric et Olivier Garot, coordonnateur municipal, pour nous avoir facilité l’accès au parc ainsi qu’à ses installations. Nous tenons aussi à remercier Monsieur Brunet, président du festival, qui nous a fourni la tente pour notre kiosque. Merci également aux employés de l’Épicerie Dubé pour leur soutien.

Le parrainage de ces familles est une initiative privée dont notre groupe assurera leur subsistance durant une année entière. Afin d’atteindre ce but, nous organisons des activités de financement pendant toute l’année 2016-2017. À cet effet, il y aura des boîtes de dons à l’effigie du Comité d’accueil qui seront déposées dans certains magasins ou organismes communautaires du milieu.

Vous pouvez nous suivre sur notre site web  et sur Facebook: comité de parrainage Syrie-Matanie.

Équipe jeune de balle molle

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Omer Gauthier, président du Comité des loisirs

balle-molle-jeunesLe Comité des loisirs est heureux de la première année de fonctionnement de la balle molle pour les jeunes. La participation des enfants était au rendez-vous à partir de 6 ans pour plus de 25 jeunes.

Au nom du Comité, je tiens à remercier particulièrement les entraîneurs bénévoles et encadrants sans qui, évidemment, rien n’aurait été possible: Dominique Sirois, Josée Durette, Stéphane Dubé, et Jacques Lévesque ainsi que les parents et grands-parents.

L’année prochaine, l’expérience sera renouvelée sous une forme souhaitée encore plus familiale!

Merci à tous!

 

 

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

citrouilleLe vendredi 28 octobre à 17h30, le Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric tiendra un souper communautaire dont le thème sera «Halloween». Rendez-vous au 130 Ulric-Tessier.

Au menu, crème de légumes, dinde rôtie, salade verte, patates pilées, macédoine de légumes et comme dessert, tarte à la citrouille.

Vous pouvez arriver déguisés ou non, tous les groupes d’âge sont invités. Le coût est de 15$ pour les non-membres, 12$ pour les membres, 7$ pour les enfants de 5 à 12 ans et c’est gratuit pour les moins de 5 ans. Il y a possibilité d’avoir un prix familial à 35$ pour une famille.

Le service incendie de Saint-Ulric vous informe

bandeau_CHRONIQUE INCENDIE

par Yves Boulay, directeur incendie

 

Caserne incendie 17

Bonjour à vous tous,

Dans un premier temps, je tiens à remercier mon prédécesseur Gaétan Bergeron pour son excellent travail comme directeur du service incendie et souligne que son départ créera un vide dans notre équipe.

Pour ce qui est de notre équipe, je peux vous assurer que tous les membres du service feront en sorte de poursuivre notre travail, soit d’assurer la protection sur tout le territoire de la municipalité.

Nous sommes présentement à regarder pour procéder à l’achat d’un nouveau camion incendie et à remplacer l’équipement qui a été détruit lors de l’accident survenu le 4 avril dernier. C’est un exercice qui va nécessiter des investissements considérables, mais nous travaillons avec la Municipalité pour faire en sorte que ce ne soit pas trop lourd financièrement pour tous les contribuables tout en ayant quand même des équipements de qualité à long terme.

Bientôt, nous débuterons des visites de prévention sur l’ensemble sur territoire et comme la plupart des pompiers travaillent durant la semaine, ne soyez pas surpris de nous voir les soirs de la semaine ainsi que le samedi. Ces visites ont pour but d’assurer votre sécurité et celle de vos proches.

Avec l’automne qui est à nos portes, je me dois de vous rappeler l’importance de faire ramoner vos cheminées et je vous dirais que, par expérience, plusieurs feux de cheminée ont lieu en cette période. Avec l’arrivée des premiers jours froids et humides, nous faisons bien souvent des petites attisées, mais comme le créosote accumulé dans vos cheminées est devenu très sec, il devient très facilement inflammable et de là en découle un feu de cheminée.

Nous serons présents comme par les années passées pour la fête d’Halloween dans la cour de l’église ainsi qu’en sillonnant les rues du village afin de faire de cette fête une des plus sécuritaires.

Sur ce, je vous souhaite un automne rempli de couleurs et de bonheur.

Le sourire

onglet_bien-etre

par Francine Remillard, massothérapeute

 

sourire

Bonjour à tous!

Voilà déjà trois ans que je suis résidente de Saint-Ulric. J’y suis maintenant bien installée et surtout très heureuse de vivre dans ce village et cette région.

J’ai donc décidé de partager avec vous ma passion depuis toujours pour le Bien-être. En espérant que vous y verrez un petit clin d’œil afin d’embellir votre quotidien et/ou susciter une réflexion.

Comme première rubrique, voici un texte sur le sourire.

Un sourire ne coûte rien, mais il a une grande valeur. Il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux qui le donnent. Il dure un instant, mais on s’en souvient longtemps. Nul ne peut s’en passer, tout le monde le possède. Il est essentiel dans nos familles, nos amitiés, les affaires, en fait, en tout et partout. Le sourire repose, nous encourage, nous réconforte, crée des liens. Il prend toute sa valeur quand il est donné et authentique.

Soyons généreux, partageons des sourires à profusion. C’est contagieux et cela nous rend rayonnants!

 

Recherche tuteur de guitare

bandeau_DIVERSpar Monique Belley  418 737-4909 ou monique.belley@globetrotter.net

 

Je cherche quelqu’un qui voudrait enseigner la guitare à des débutants à Saint-Ulric, deux jeunes élèves pour commencer (11 et 13 ans). Je sais qu’il y a l’école de musique, mais on n’a pas envie d’avoir à aller à Matane encore une fois, on y va déjà bien assez souvent pour le patinage artistique.

Aussi, s’il y a quelqu’un qui est intéressé à enseigner le piano (débutant ou intermédiaire), je prête le piano et le local, à Saint-Ulric, dans le village.

Me contacter pour discuter des détails et merci de partager!

Lancement du calendrier 2017 du 150e anniversaire de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Yves Boulay, président

150e St-Ulric_logo

En 2019, nous fêterons les 150 ans d’histoire de Saint-Ulric, 150 ans de labeur et de dévouement qui ont permis de nombreuses réalisations qui font qu’il fait vraiment bon de vivre ici. Afin d’aider à financer les célébrations à venir en 2019, nous nous sommes joints à nos principaux commanditaires (au moment d’écrire ces lignes, la liste des commanditaires n’est pas complète et nous n’avons pas encore la confirmation de leur présence), la Caisse Desjardins de La Matanie et la Municipalité de Saint-Ulric, afin de vous offrir un calendrier 2017. Ce calendrier raconte au fil des mois des moments de vie à Saint-Ulric au 20e siècle à l’aide de photos et de courtes histoires. Les Ulricois qui habitent ici depuis plusieurs générations ou qui y sont établis récemment, ainsi que tous ceux qui désirent connaître une partie de notre histoire y trouveront là un beau souvenir à conserver ou à offrir.

Il me fait plaisir, au nom du Comité culturel et de nos commanditaires, de vous annoncer le lancement du calendrier du 150e de Saint-Ulric. Ce lancement se fera en formule 5 à 7 et aura lieu le 30 septembre, au Vignoble Carpinteri (nous remercions l’administration du Vignoble Carpinteri qui met gratuitement à notre disposition leur salle de réception pour ce lancement), situé au 3141, Chemin du Pont Couvert à Saint-Ulric. Nous comptons sur votre présence afin que cet événement soit un pas de plus vers la réussite de la grande fête de 2019. Un léger goûter vous sera servi gratuitement et vous pourrez acheter des boissons au bar du vignoble. Bien sûr, vous pourrez vous procurer le calendrier sur place au prix de 15$ et n’oubliez pas, les quantités sont limitées!

La famille Dubé endeuillée par la mort d’Adèle, emportée par la tuberculose en 1947. Collection d’Yves Boulay

La famille Dubé endeuillée par la mort d’Adèle, emportée par la tuberculose en 1947. Collection d’Yves Boulay

Voici en primeur l’image qui illustre le mois de novembre.

Invitation

bandeau_DIVERS

 

Nous vous invitons à vous joindre à la formation d’une chorale de jeunes chanteurs et d’adultes en prévision des Fêtes du 150e de Baie-des-Sables sous la direction de Suzanne Gari.

La première rencontre sera le mercredi 21 septembre au sous-sol de l’église de Baie-des-Sables à 18 h.

Venez chanter, venez vous amuser, venez vivre une expérience extraordinaire!

Au plaisir de vous voir!

Renseignements: 418 772-6218 ou 418 772-6868

Activités littéraires

bandeau_LES BOUQUINERIES

par Anick Arsenault

Chaque année, plusieurs activités littéraires ont lieu dans la région. Elles s’adressent au grand public et ne sont pas seulement réservées aux amateurs de lecture! En voici quelques-unes qui sauront sûrement vous intéresser:

Festi-Mots: Cette 2e édition du festival célèbre la littérature sous toutes ses formes! En spectacle d’ouverture: Chloé Sainte-Marie (18 octobre). De nombreuses activités auront lieu à la bibliothèque municipale, à la bibliothèque du Cégep de Matane et ailleurs dans la ville. Surveillez la programmation! Du 18 au 23 octobre sous le thème «Raconte-moi la terre».

Phos: Le festival photo et arts en Matanie se concentre sur les différents usages de l’image photographique et numérique aujourd’hui. Il accorde aussi une place à la littérature, notamment avec la performance documentaire mélangeant poésie, musique, images vidéos de Rhizome (9 septembre) qui encore avec le Cabaret Phos : création en théâtre, musique, vidéos et conte (16 septembre). Ces 2 activités ont lieu à 20h à l’Édifice Canadelle au 215 avenue St-Jérôme à Matane.

Thés littéraires: De juin à fin septembre, Clac présente des rendez-vous littéraires et musicaux à la villa Estevan des Jardins de Métis. Soirées musicales et poétiques, lectures théâtrales, atelier d’écriture; de nombreux auteurs de différentes disciplines partagent leurs œuvres avec un public attentif dans un cadre enchanteur. 10 septembre: Entremets et mots; 11 septembre: Cédric Landry; 18 septembre: Annie Landreville.

Université d’été en lettres et création littéraire: Chaque année pendant deux semaines, l’Université du Québec à Rimouski organise des ateliers d’écriture et des classes de maître pour ses étudiants. Plusieurs festivités littéraires sont ouvertes au public: cabaret, causeries, brunch, dédicaces, randonnée, spectacles, le tout dans différents lieux à Rimouski et aux alentours.

Bonnes découvertes!

 

 

Les semeurs de contes viendront à Saint-Ulric!

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur municipal  418 737-4341 poste 203

 

Chaque automne, huit conteurs et conteuses passionnés arpentent le territoire du Québec, en partageant leurs contes gratuitement avec les communautés locales qui les accueillent. Ainsi, chaque soir, le long du fleuve, les Semeurs de contes sèment à tout vent leurs histoires tirées de la tradition ou issues de leur imagination.

Le samedi 17 septembre, ils viendront à Saint-Ulric vous livrer leurs plus beaux contes qui vous feront voyager entre le rire, la tendresse et le fantastique.

Nous recherchons des volontaires pour héberger gracieusement un ou deux conteurs le samedi soir, l’objectif étant pour eux de rencontrer la population locale. Ils partiront le dimanche matin à pied vers leur nouvelle destination. Un déjeuner collectif leur sera offert avant leur départ.

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

Le dimanche 18 septembre à 11h, le Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric tiendra un brunch communautaire dont le thème sera «Les couleurs de l’automne». Au menu, toutes les bonnes choses d’un gros déjeuner: saucisses, jambon, œufs et café, et qui sait les surprises que peut amener la nouvelle saison.

La musique sera faite par Ronald Parent et Murielle Saint-Laurent. Le coût du brunch est de 15$ pour les non-membres, 12$ pour les membres, 7$ pour les enfants de 5 à 12 ans et gratuit pour les plus jeunes avec la possibilité d’un prix familial de 35$.

L’invitation, comme toujours, vise tous les groupes d’âge et toutes les municipalités. Bienvenue à tous!

De plus, Michel Keravec passera voir les personnes présentes pour expliquer son entreprise et offrir ses services. Une entreprise de la région pouvant vous aider dans l’utilisation des nouvelles technologies comme des moins récentes: ordinateurs, tablettes, iPad, cellulaires, etc. Contactez monsieur Keravec au 418 429-8932.

Bienvenue à tous!

 

Club de ski de fond et raquettes de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Solange Fortin, secrétaire (418 737-4208)

Du nouveau à Saint-Ulric: inauguration du sentier pédestre le samedi 3 septembre à 13h30 où le stationnement de la piste de ski de fond, situé sur la route Centrale. Bienvenue à tous nos fervents de marche de Saint-Ulric et de la région!

 

 

Bilan édition 2016 du Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES
Par Yves Brunet, président

 

07-Info-organismes - Lancement de la programmation de la troisième édition du Festival de sculptures d’art populaire de Saint-Ulric LOGO

L’édition 2016 du Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric a été un succès malgré la pluie de dimanche. Entre 2500 et 3000 visiteurs sont venus voir les œuvres de ces créateurs du merveilleux.

L’exposition des collections de Yvon Coderre et Rosalie Cliche à l’église a été très appréciée.

Le concours de girouettes et vire-vent a été moins populaire cette année compte tenu de l’Événement Mousse qui se tenait à Matane samedi après midi.

L’encan de samedi a été une réussite grâce à l’implication des animateurs de l’émission La fièvre des encans, Ken Meany (notre président d’honneur) et François St-George, de la Fabrique de Saint-Ulric et de l’encanteur Alain Thériault.

Il faut aussi souligner l’implication des bénévoles, de la Municipalité, du Comité des loisirs, du CLDRB et du Club des 50 ans et plus.

La tenue du Festival n’aurait pas été possible sans la collaboration de nos partenaires et commanditaires: Northland Power, Municipalité de Saint-Ulric, SADC de Matane, Entreprises D’Auteuil, Béton Provincial, CHOE/CHRM, Bar 21, TC Média, Revue Parcours, Chapiteaux Roy, Communication Internet Morin, Éole en musique, CLDRB, Gîte confort et chocolats, Électronique Mercier, Lézard Graphiques et le Député Rémi Massé.

Les gagnants 2016

Les prix ont été remis par Ken Meany, président d’honneur, Rosalie Cliche, membre du Jury 2016, Yvon Coderre, membre du Jury 2016, Serge Gendron, maire de Saint-Ulric, et François St-Georges.

Concours art populaire

Premier prix: Réjean Pétrin de Drummondville.

Deuxième prix: Jean-Pierre Dion de Sainte-Félicité

Troisième prix: Jérôme Lizotte de St-Onésime

Concours girouettes et vire-vent

Prix Coup de cœur du public: Guy Desrochers

Premier prix: Guy Desrochers

Deuxième prix: Guy Desrochers

Prix jeunesse: Jeunes du Camp de jour de Saint-Ulric pour leur œuvre collective Astro le robot.

Tirage de la sculpture d’art populaire

Eugénie Arseneault de Matane qui a choisi une œuvre de Denis Dutrisac de Grand-Métis.

Prix de participation au tirage

Exemplaire du livre de Martin Bouchard sur l’œuvre de son père Léon Bouchard.

Exemplaire du livre sur l’artiste Miyuki Tanobe par Robert Bernier des Éditions Trajet

M. Perreault de Saint-Ulric

Frédéric Dumas de Matane

Danielle Ross de Saint-Ulric

Monica Rindzius de Longueuil

Prix de participation au Concours girouettes et vire-vent

Exemplaire de livre sur la fabrication de vire-vent.

Danielle Corbeil de Québec

Michel Lanthier de Prévost

Sylvie Paquet de Saint-Ulric

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le Cercle de Fermières

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Carmen Sirois, secrétaire-trésorière

La prochaine réunion du Cercle de Fermières sera le lundi 12 septembre à 13h30 au local des Fermières au sous-sol de l’église.

Bienvenue aux membres et nouveaux membres!

 

Les légumes du jardin

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Karine Aubertin, membre du Comité Jardin communautaire

 

CP: Cynthie Blanchette

CP: Cynthie Blanchette

Le Jardin communautaire est en plein essor, les récoltes sont commencées et les jardiniers bien satisfaits.

Cependant, nous aimerions rappeler à nos concitoyens que les légumes issus des bacs ne sont pas «communautaires», mais bien la propriété des jardiniers qui ont travaillés fort pour obtenir de bons résultats. Des vols ont malheureusement été observés et c’est triste pour un projet si bien apprécié de la communauté.

Vous êtes en panne de légumes? Soyez parmi nous l’an prochain et profitez de votre propre bac à un coût très abordable!

Rappel: Inscription aux activités du Théâtre «Une petite gêne sur scène»

bandeau_INFO-ORGANISMES

Théâtre Une une petite gêne sur scène, par Francois Larocque

 

 

Une petite gêne sur scène_logo

Faire du théâtre: Parce que la mémoire est un «muscle» qui se travaille, parce qu’on aime jouer un personnage, parce qu’on cherche une expérience collective, parce qu’on veut se dégêner un peu, parce qu’on aime être créatif, parce qu’on veut avoir du plaisir et pour tant d’autres excellentes raisons!

Bienvenue à tous et toutes, enfants, ados et adultes, 10 ans et plus!

Inscription: Samedi 10 septembre à 9h, au Théâtre du Vieux Garage, 115 avenue Ulric-Tessier à Saint-Ulric. L’atelier durera trois heures.

Coût: 80$ pour l’année. Payable par chèque uniquement.

Pour détails, consultez L’Ulricois du mois d’août.

Remerciements

bandeau_PLACE AUX LECTEURSpar Colette Michaud Durette

 

Merci Julie Galibois pour la chronique «Bien faite et véridique» sur la maison Pin d’Épices.

Merci aussi à David Michaud pour sa collaboration à la première année du Festival de Sculptures d’Art Populaire.

Je vous en suis très reconnaissante!

Retour aux sources

bandeau_PLACE AUX LECTEURS

par Jean-Roch Bouchard

 

Bonjour!

09- Place aux lecteurs - Retour aux sources PHOTO

CP: Jean-Roch Bouchard

J’arrive de mon périple annuel au village et je dois dire que je suis ravi de l’embellissement du village.

Le nouveau pont est magnifique et va durer bien longtemps avec son armature galvanisée. Les parcs sont beaux et la promenade bien nettoyée quotidiennement. Beaucoup de fleurs cette année agrémentent la vie de tous.

Le Jardin communautaire et les légumes sont magnifiques, en espérant qu’il n’y aura pas de bris ou de vols. Faut pas trop le publiciser tout de même!

Émile est sympathique et souriant au kiosque du parc, ce qui est invitant pour les touristes. Bravo à lui!

J’ai pris plusieurs photos que j’enverrai bientôt pour alimenter le journal ou le site web du village et j’ai pu mettre à jour plusieurs photos avec Lucette pour le 150e et le calendrier automnal. Ce fut un plaisir de participer au rayonnement de Rivière Blanche!

Bravo à tous pour ce bel effort et cette discipline très prisés! Par les commentaires de certains touristes en visite, j’ai pu remarquer une admiration de tous les efforts des gens impliqués par ce dynamisme qui nous concerne tous!

Le service incendie de Saint-Ulric vous informe

bandeau_CHRONIQUE INCENDIE

par Gaétan Bergeron, directeur incendie

 

Caserne incendie 17

Bonjour à tous!

Le Paget ne sonnera plus. Ni à minuit, ni à midi, ni à Noël, ni à Pâques, ni en plein souper de famille ni en plein après-midi d’été. Ceci est ma dernière chronique en tant que directeur incendie. Depuis le premier septembre, je ne fais plus partie du service incendie. J’ai décidé de me retirer après de très longues réflexions. Presque 20 ans dans le service, j’ai comme assez donné. Le manque de matériel, le manque d’appui de nos employeurs et surtout le manque de confiance ont pesé lourd dans la balance. Pour toutes ces raisons, il était mieux pour moi de me retirer. Peut-être pour eux aussi.

Aujourd’hui, pour ma dernière chronique, je vais prendre un peu de temps et essayer de vous expliquer en quoi consiste le métier de pompier volontaire. Depuis que je suis pompier, j’entends souvent dire «Ah! les maudits pompiers, ça coute cher pour rien! Y’ont fait ci, y’ont fait ça. Y sont toujours à demander». Encore de nos jours, c’est la même rengaine.

À tous ceux qui règlent les problèmes des autres assis dans leur salon, si vous avez assez de temps à perdre pour critiquer les autres, prenez donc ce temps-là et allez suivre la formation de Pompier 1 (environ 320 heures au total) par les soirs ainsi que plusieurs fins de semaine malgré la contrainte de la vie familiale, les besoins du conjoint ou de la conjointe, la job de tous les jours, la fatigue qui s’accumule. Après vous vous greffez un Paget sur vous 365 jours par année. Vous êtes de garde 365 jours et vous êtes rémunéré à la sortie. Vous ne savez jamais quand il va sonner. Et quand il sonne, c’est la panique. C’est une fausse alarme? Un accident avec morts ou blessés? Je connais la personne? Peut-être un feu de bâtiment avec une personne impliquée? Y a-t-il du danger pour moi ou pour mes compagnons de travail? Il fait -25°C aujourd’hui, les APRIA vont geler et nous aussi. Une tempête se lève, j’espère que le Paget ne sonnera pas. Beaucoup de réflexions en peu de temps quand le Paget sonne. Et il sonne au moment où on s’y attend le moins. En plein réveillon de Noël, en plein blizzard, en plein dimanche après-midi quand on part avec la famille pour une activité déjà prévue. Et je ne vous parle même pas de la frustration de ne pas pouvoir changer le cours des choses. La perte de toute une vie en souvenir partie en fumée. La peur d’arriver trop tard sur les lieux, la peur de l’inconnu, la peur de perdre un compagnon dans un bâtiment en flammes. La peur de ne pas pouvoir entrer dans la maison en flammes et de laisser quelqu’un derrière ces murs. Ce quelqu’un est peut-être votre enfant, votre sœur ou frère, votre conjoint…

Donc, à tous ceux qui critiquent les pompiers, la journée qu’on va parler le même langage, cette journée-là, vous pourrez dire «Ah! les maudits pompiers» et je ne parlerai point. En attendant, si dans votre entourage vous connaissez des personnes qui font ce métier, dites leur donc merci pour toutes les heures passées en formation, toutes les heures à avoir le Paget sur eux, pour toutes les fois où ils n’ont pas fait telle ou telle affaire juste au cas où que le Paget sonnerait. Merci de veiller sur votre sécurité et celle de vos enfants, merci d’être pompiers à temps plein et être reconnus juste comme pompiers à temps partiel. Merci.

Il ne faudrait pas oublier qu’en ce début septembre, c’est le retour des écoliers sur nos routes et des gros autobus jaunes qui arrêtent à presque toutes les maisons. Donc, soyez plus vigilants lors de vos déplacements. C’est la relève de demain.

Sur ce, toute l’équipe de la caserne 17 vous souhaite un bel automne.

Et en mon nom personnel, malgré toutes les peurs et les frustrations vécues et racontées ci-haut lors de ma carrière de pompier pour la Municipalité de Saint-Ulric, je souhaite remercier tous les compagnons de travail que j’ai côtoyés au cours des ces années et ce, avec les trois services incendie (Saint-Ulric, Matane et celui de La Matanie). Malgré tout, c’est un très beau métier. Au plaisir de se revoir.

Appel aux nouvelles entreprises

bandeau_DIVERSpar Catherine Maquet, 418 560-4728

createursdebonheurs@gmail.com

 

 

Un regroupement de jeunes entreprises ulricoises vous invite à un 5 à 7 le jeudi 22 septembre à la salle des Loisirs de Saint-Ulric (à côté du terrain de balle).

Valorisons les entreprises de proximité

Présentation des différentes nouvelles entreprises, animation, grignotage et verre de l’amitié.

Vous êtes une nouvelle entreprise de Saint-Ulric de moins d’un an? Vous êtes en création d’entreprise prochainement? Vous désirez vous faire connaître des Ulricois? Vous souhaitez montrer vos activités et vos compétences? Contactez-moi!

Festival de sculptures et d’art populaire: Édition 2016, 12-13-14 août

bandeau_INFO-ORGANISMES
Par Yves Brunet, président

 

07-Info-organismes - Lancement de la programmation de la troisième édition du Festival de sculptures d’art populaire de Saint-Ulric LOGOVous êtes tous invités à l’ouverture du Festival de sculptures d’art populaire de Saint-Ulric vendredi le 12 août à 17h.

Vingt sculpteurs de toutes les régions du Québec viennent nous présenter leurs œuvres sous le chapiteau D’Auteuil dans la cours de l’École Mgr Belzile.

Admission gratuite. Une contribution volontaire de $2 serait appréciée. Une contribution volontaire vous donne droit à un billet pour le tirage d’une sculpture d’art populaire.

Vendredi de 17h à 21h, samedi de 9h à 18h, dimanche de 9h à 17h30

Venez voir ces œuvres de patenteux géniaux au Parc-des-Rives, vendredi de 13h à 17h, samedi de 9h à 18h et dimanche de 9h à 17h30.

Votez pour votre girouette ou vire-vent préféré et courez la chance de gagner un prix de participation.

Exposition:

M. Yvon Coderre et Mme Rosalie Cliche exposeront une partie de leurs collections personnelle de sculptures d’art populaire à l’Église de St-Ulric vendredi de 18h à 20h, samedi de 9h à 18h et dimanche de 9h à 17h30.

Encan d’antiquités

Samedi après-midi un encan d’antiquité aura lieu à la chapelle de l’Église de St-Ulric à 13h en présence des animateurs de l’émission la Fièvre des encans.

L’encan est réalisé en collaboration avec la Fabrique de St-Ulric.

La population de St-Ulric et de la Matanie est invitée à mettre des pièces à l’encan, communiquez avec M. Samuel Gagné (418-737-4833) ou avec la Fabrique (418-737-4342)

M. Ken Meany et M. François St-Georges feront l’expertise de vos objets d’art et antiquités samedi de 10h à 12h et dimanche de 10h à 12h et 13h à 15h à la chapelle de l’Église de St-Ulric.

Une contribution volontaire de $5 sera demandée pour financer le Festival.

Tirage

Comme par les années passées, nous ferons tirer une sculpture d’art populaire parmi celles retenues par les artistes exposants. Le bénéfice de la vente de billets pour le tirage servira à financer le Festival. Indiquez votre sculpture préférée et vos coordonnées sur votre billet. Une contribution volontaire vous donne droit à un billet pour le tirage.

Jury 2016

Pour l’édition 2016 le jury de l’Expo-vente de sculptures d’art populaire et du Concours de girouettes et vire-vents sera composé de M. Ken Meany, M. Yvon Coderre et Mme Rosalie Cliche

Animation au Parc-des-Rives
09-Info-organismes - La 3e édition du Festival de sculptures d’Art Populaire un franc succès PHOTO 9La Municipalité, le Comité de Développement de la Rivière-Blanche, le Club des 50 ans et + et le Club des Loisirs collaboreront pour favoriser une atmosphère festive durant l’événement.

Bouffe

Samedi :

Le Festival offrira des déjeuners de 7h à 9h au local du Club des 50 ans et plus pour $5.

Le Comité des loisirs vendra des hot-dogs et blé d’inde sur le site de l’École mgr Belzile.

Le Conseil d’Établissement de l’École Mgr Belzile offrira un diner spagetti de 11h à 13h au local du Club des 50 ans et plus pour $7.

Dimanche :

Le CLDRB offrira des déjeuners de crêpes de 7h à 9h au local du Club des 50 ans et plus pour $5.

Le CLDRB vendra des hot-dogs et blé d’inde sur le site du Parc-des-Rives.

Le Conseil d’Établissement de l’École Mgr Belzile offrira un diner spagetti de 11h à 13h au local du Club des 50 ans et plus pour $7.

Bénévoles

Vous désirez vous impliquer comme bénévole ? Communiquez avec M. Pascal Gauthier :

(418) 556-9860, pascalgauthier01@gmail.com

Au plaisir de vous accueillir les 12-13-14 août prochains,

Yves Brunet, président

Festival de sculptures d’art populaire de Saint-Ulric

Cell : 514-692-5470, St-Ulric : 418-737-1974 (à partir du 6 août), yves.brunet.01@videotron.ca

Vely

bandeau_DIVERSpar Delphine Charmoille

 

 

Photo: courtoisie

Photo: courtoisie

Vely, c’est le nom d’artiste sous lequel œuvre une autre de nos artistes locales, Évelyne Normand. Je suis allée la rencontrer à son domicile dans la rue Carillon. Pleine de couleurs, tout comme ses œuvres, elle me reçoit avec sa bonne humeur et son énergie contagieuse.

Comme elle vernira son exposition «À pied d’œuvre dans la matière» les 12, 13 et 14 août prochains au 44 rue Carillon, j’ai décidé de vous la présenter.

Adoptée par notre municipalité, elle y a vécu durant huit ans avant de la quitter après une épreuve il y a plusieurs années. Elle est revenue parmi nous l’an dernier pour se consacrer à son art à temps complet. C’est avant tout une spécialiste de la couleur avec laquelle elle a travaillé comme coiffeuse-coloriste et comme designer.

C’est un cadeau d’une toile et de peinture qui l’a fait plonger dans l’art à proprement dit et elle y prend goût au point de travailler et de travailler encore, surtout sur les matières et les textures.

Photo: courtoise

Photo: courtoise

Autodidacte, elle fait aussi beaucoup de photographie qu’elle considère comme complémentaire à sa peinture. «Je ne pourrais pas peindre sans faire de photos et je ne pourrais pas faire de photos sans peindre», précise-t-elle.

Elle travaille sans relâche à recréer les textures et les couleurs qu’elle trouve dans la nature. De tôt le matin à tard le soir, elle s’occupe elle-même de tous les aspects de son travail, son site web, ses médias sociaux, ses relations qu’elle soigne tout particulièrement. Elle noue aussi beaucoup de contacts pour se faire connaître et enchaîne les expositions aux quatre coins du pays.

Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook où elle publie régulièrement des photos de ses œuvres, en cours ou terminées, et des gentils messages à l’attention de ses fans.

Erratum

bandeau_DIVERSpar L’Ulricois

 

Une erreur s’est glissée dans l’article Le fonds de visibilité Northland Power encore généreux cette année dans L’Ulricois du mois de juillet. Le Théâtre du Vieux Garage utilisera ses 495.16$ pour achever la rénovation des salles de bains.

La marche des peuples

bandeau_DIVERSpar Hugues Deglaire

 

08-Divers - Marche des peuples PHOTOLes marcheurs de la Marche des peuples pour la Terre Mère sont passés à Saint-Ulric les 5 et 6 juillet derniers, sur la fin de leur tour de la Gaspésie qui se terminait à Rimouski quelques jours plus tard.

Quelques conversations avec ces marcheurs nous rappellent que les projets pétroliers et gaziers sont encore d’actualité au Bas-Saint-Laurent, et que la menace qu’ils constituent pour notre fleuve et pour l’eau en général n’est certainement pas à prendre à la légère.

Que se passe-t-il au CLDRB?

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Sylvain Lessard, président

 

LogoCLDRB

La belle saison continue de filer à toute allure! Profitez-en, prenez des vacances, recevez vos amis, faites des BBQ, la vie est trop courte pour ne pas profiter de la belle saison.

Le Jardin communautaire a été inauguré avec brio lors de la fête des voisins. Il faut souligner la présence de notre député provincial, Pascal Bérubé, dont le bureau participe financièrement au projet. Nous le remercions de sa contribution. Les jardins grandissent chaque jour grâce aux rayons du soleil, à l’eau et à la terre, sans oublier l’effort des bénévoles et des propriétaires des bacs. Le jardin compte une quinzaine de bacs et l’an prochain, il pourrait grandir davantage! D’ailleurs, cet automne, un second site sera en préparation derrière la caserne de pompiers.

Émile est toujours en poste au kiosque du Parc des Rives pour accueillir et informer les visiteurs. Grâce à sa présence, le parc est un peu plus animé. Les produits des artisans locaux sont disponibles et les touristes peuvent acheter des petits souvenirs. Merci à notre trésorière, Catherine Maquet, pour son implication dans ce projet en continuel développement.

Lors de la tenue du Festival de Sculptures d’Art Populaire, un dîner hot-dog sera servi par des bénévoles le dimanche 14 août, au Parc des Rives. Ce sera l’occasion de contribuer financièrement au CLDRB ainsi qu’au Festival puisque 10% des profits recueillis seront versés au comité organisateur de l’événement.

Lors de la parution de cet article, nous espérons que les travaux de réfection du pont seront terminés. Disons que le village séparé en deux n’a rien pour aider à notre marché local. Nous souhaitons de tout cœur que les citoyens n’aient pas perdu l’habitude de passer dans le village! Pas trop souvent des travaux de la sorte!

Au plaisir!

 

Chronique du 150e – Août 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Julie Galibois

 

150e St-Ulric_logo

Histoire de se raconter: Léonce Durette (1932-2011)

L’été bat son plein et partout sur le territoire, nous voyons que Saint-Ulric se fait belle et attrayante. Comme activité culturelle, il y a le 4e Festival de Sculptures d’Art Populaire qui revient avec au programme les portes ouvertes de la «Maison pin d’épices». Généreuse, Colette Michaud, l’épouse du créateur, accueillera le public une fois de plus afin d’y présenter l’œuvre de son défunt mari, Léonce Durette. Comme ces milliers de gens l’ont fait entre les années 1980 et 2010, ne manquez pas de rencontrer cet environnement d’art populaire unique au monde.

08-Info-organismes - Chronique du 150e PHOTO 1C’est vers la fin des années 80 que Léonce se met à la sculpture d’art populaire d’abord en agrémentant ’intérieur de son logis avant d’envahir l’extérieur. Son œuvre devient l’attraction touristique de Saint-Ulric des années durant et aujourd’hui encore, il n’est pas rare de voir des curieux s’arrêter et photographier la maison. Probablement la maison privée la plus photographiée dans l’Est-du-Québec, elle a attiré l’attention des médias et de plusieurs Musées prestigieux dont le Musée de la civilisation à Québec qui présentait une de ses œuvres en 2014. Elle est le sujet du mémoire de maîtrise de l’historienne d’art Valérie Rousseau qui publie en 2007 un livre dans lequel elle examine en détail l’environnement de Léonce. Voici un extrait de compte-rendu de Vestiges de l’indiscipline, environnements d’art et anarchitecture, une publication du Musée canadien des civilisations. «Léonce Durette, […] a su […] ramasser, conserver et classer des objets apparemment inutiles pour ensuite les utiliser dans ses créations: des matériaux échoués sur le bord de la mer ou des vestiges de bois de chantier. Beaucoup d’objets, collectés pour le «frisson» ressenti par l’artiste à leur vue, ont servi à créer un environnement flamboyant, majestueux. […] Graduellement, nous avons le loisir de découvrir quelques parties de l’œuvre de Durette, comme le magnifique plafonnier de sa maison, jusqu’à ce que nous saisissions l’étendue de son audace: un environnement d’objets et de gestes artistiques qui couvrent entièrement l’intérieur et l’extérieur de son logis. Les objets utilitaires deviennent banals, dissimulés dans cet univers de nouveaux sens, dense et hétéroclite […] Durette perçoit son œuvre comme un prolongement de son existence, qui peut aussi bien disparaître avec lui.» (Source: Valérie Roussel)

08-Info-organismes - Chronique du 150e PHOTO 2Ainsi va la vie… Léonce n’est plus, mais la maison reste celle de Colette. L’intérieur est intact, mais les éléments extérieurs disparaissent tranquillement sous les effets des intempéries. Alors, histoire de connaître ce qu’il convient de nommer une partie de notre patrimoine culturel, je vous suggère de vous procurer cette publication pour approfondir vos connaissances sur ce formidable personnage et de profiter de cette rare occasion «portes ouvertes» pour découvrir ce qui fut faire à plusieurs, un petit détour dans le village. Les visites auront lieu les 13 et 14 août, entre 10h00 et 17h00, au 51 Ulric-Tessier.

En terminant, vos questions, commentaires, images et récits sont toujours les bienvenus! Que ce soit via notre adresse courriel: comite150@gmail.com, notre page Facebook ou en personne: Yves Boulay, Julie Galibois, Andrée Gendron, Lucette Lavoie et Sandra Michaud, votre dévoué Comité culturel.

Amarres et Basse

bandeau_DIVERSpar Delphine Charmoille

 

 

CP Delphine Charmoille

CP Delphine Charmoille

Saviez-vous que notre coordonnateur municipal, Olivier Garot, a aussi des talents de chanteur et de conteur?

C’est en effet avec plaisir que j’ai découvert son groupe Amarre et Basse lors de la fête du nautisme à Matane, le dimanche 10 juillet dernier, dans le cadre de laquelle il donnait un concert organisé par Kaméléart au Barachois avec son acolyte Alexandre Boyer.

Accompagné d’une guitare et d’une basse, le duo nous offre des contes et des chants marins poignants, sorte de complaintes dont certaines sont très adaptées à la réalité d’aujourd’hui, comme ce conte écrit l’an dernier et qui souligne un parallèle entre le mode de vie que l’on nous impose aujourd’hui avec l’histoire du marin Courage qui tente de faire sa place sur un bateau baptisé «Austérité».

Entre deux chansons, Olivier nous relate le contexte de chaque texte afin de nous immerger par la pensée dans l’ambiance sombre et enfumée des tavernes fréquentées par ces marins.

D’une grande authenticité, le duo nous emporte dans l’univers mal connu et rude, parfois glauque de la vie solitaire des marins et autres gardiens de phare. Un concert qui dépayse par son originalité et qui raconte des parties de notre histoire et de notre patrimoine, finalement intemporel et universel.

Pour contacter et surveiller les activités du groupe, suivez leur page Facebook Amarre et Basse

Inscription aux ateliers du Théâtre «Une petite gêne sur scène»

bandeau_INFO-ORGANISMES

Théâtre Une une petite gêne sur scène, par Francois Larocque

 

 

Une petite gêne sur scène_logoL’inscription aux ateliers du Théâtre «Une petite gêne sur scène» se déroulera le samedi, 10 septembre 2016, à 9h.

Faire du théâtre aide à la mémoire, à l’aisance physique, à se défaire un peu de la gêne et à améliorer ses interactions avec les autres. Cela développe aussi l’esprit d’équipe et le sens des responsabilités.

Cela vous intéresse?

Chaque atelier vous proposera une routine d’entraînement physique et vocal. Il y aura des jeux d’improvisation, de création de personnages, de mime et d’expression corporelle, d’articulation, de danse, etc.

Au programme:

• Organisation de spectacles: on pourra monter une ou deux productions selon le nombre de participants. Le type de projet sera déterminé en fonction du sexe et de l’âge des participants, et de leurs goûts: sketches, longue pièce, projets par équipe, adaptation, création, etc. Monter un spectacle est exigeant, car il faut passer par toutes les étapes essentielles à sa réussite: placer les paroles, les gestes et les trajets, éliminer les défauts du jeu et détailler l’interprétation, enchaîner toutes les parties, trouver le rythme du jeu, apprendre la routine de spectacle (entraînement, maquillage, costumes, etc.). Cela demande beaucoup de temps et des dizaines de répétitions.

• Réalisation de films vidéos: projets collectifs ou par équipe, fiction, documentaire, parodie, publicité, animation, etc. Il faudra créer des projets, faire les scénarios, les scripts des séquences, le tournage et le montage.

• Recherche de financement: différentes activités seront prévues afin de financer tous ces projets: formation de la Chorale de Noël, vente de produits, recherche de commanditaires, etc.

Les activités durent toute l’année (de septembre à juin).

Un atelier dure trois heures (de 9h à 12h ou de 13h à 16h, selon les disponibilités de l’ensemble du groupe) et se déroule le samedi de préférence. Mais parfois, vers la fin, il peut arriver que l’on répète une journée entière ou que l’on fasse une journée de tournage.

Les activités se déroulent sur la scène du Théâtre du Vieux Garage, située au 115, avenue Ulric-Tessier à Saint-Ulric.

Pour s’inscrire, il faut avoir au moins 10 ans (durant l’année scolaire), et être libre le plus possible afin d’être présent à un maximum d’ateliers, surtout dans les mois d’avril à juin. Toute absence devra être compensée par l’ajout d’un atelier supplémentaire afin de rattraper le retard causé.

Coût annuel: 80$, payé seulement par chèque. Cette activité est déductible d’impôt pour les jeunes.

Pour toute information, n’hésitez pas à me contacter: François Larocque, 418 737-4196. Ou visitez notre page Facebook: Théâtre «Une petite gêne sur scène».

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

53f70c86f25db-641-317-petanque.pngLe Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric et Fernand Lévesque vous convient à jouer à la pétanque chaque mardi et jeudi de la semaine. Le tout se tient à 9h30, mais il y a encore moyen de s’ajuster. Le lieu est le Parc Intergénérationnel. C’est gratuit, mais si vous avez vos propres balles, n’oubliez surtout pas de les amener.

Bienvenue à tous!

 

À vos bateaux!

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur aux loisirs 418 737-4341 poste 203

 

08-Info-municipalité - À vos bateaux PHOTO

CP Delphine Charmoille

La rampe de mise à l’eau est prête à vous accueillir pour vos loisirs nautiques.

Un grand merci à l’équipe municipale pour leur beau travail.

Pour tout renseignement, vous pouvez me contacter au 418 737-4341 poste 203

Le service incendie de Saint-Ulric vous informe

bandeau_CHRONIQUE INCENDIE

par Gaétan Bergeron, directeur incendie

 

Caserne incendie 17

Bonjour à tous!

En ce début d’août – le mois le plus beau de l’été selon moi – j’aimerais juste porter votre attention sur les feux de grève. Comme vous le savez, il est strictement interdit d’allumer des feux de grève dans le périmètre urbain de la municipalité (entre le rond-point à l’est et le rond-point à l’ouest du village) selon l’article 14-1-A tel que déterminé dans le schéma d’aménagement de la Municipalité.

Par contre, selon l’article 14-2-A, un feu allumé à l’extérieur dans un contenant avec pare-étincelles tels une cuve, un foyer ou un poêle est permis.

Encore cette année, nous sommes intervenus à quelques reprises pour des feux de grève à l’intérieur des limites du village. Je peux vous assurer que nous n’éprouvons aucun plaisir à venir éteindre vos feux de joie. Les pompiers sont très mal vus par les citoyens quand ils arrivent pour éteindre le feu. Mais les règlements étant ce qu’ils sont, nous sommes dans l’obligation de les faire respecter. Si vous avez vraiment un feu de grève, allez en dehors des limites du village et appelez au bureau municipal pour avoir un permis. Cela évitera qu’on doive se déplacer et éteindre votre party (c’est vraiment le cas de le dire).

Pour terminer, toute l’équipe de la caserne 17 vous souhaite un beau mois d’août et si vous prenez la route, pensez toujours que la route se partage, même si quelques fois la patience en prend un sacré coup avec l’arrivée des gros VR.

 

Une fête des voisins réussie!

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur aux loisirs 418 737-4341 poste 203

 

Vous étiez nombreux à venir partager ce bon moment ensoleillé au Parc intergénérationnel.

07-Info-municipalité - Une fête des voisins réussie PHOTO 4

Photo courtoise

En présence du député Pascal Bérubé, du maire Serge Gendron et des différents acteurs concernés, nous avons inauguré nos trois magnifiques maisonnettes pour enfants ainsi que notre convivial et prometteur jardin communautaire. Au nom de la Municipalité, merci à tous ceux qui ont œuvré pour la réalisation de ces deux beaux projets; Normande Bouillon pour les maisonnettes et Suzanne Gauthier pour le comité jardin ont remercié l’implication des nombreux bénévoles qui ont permis leur réalisation.

CP Fanny Allaire-Poliquin

CP Fanny Allaire-Poliquin

Notons également la mise en place de nouvelles balançoires et un terrain de pétanque encore amélioré. Nous vous invitons donc à venir profiter de ce nouvel environnement qui, sans hésitation, saura vous charmer. Et afin de faciliter l’accès sécuritaire au Parc intergénérationnel et au terrain des loisirs, sachez qu’à partir de la mi-juillet, la rue des Prés sera en sens unique (de la rue de la Croix vers la rue Ulric Tessier) laissant une large zone piétonnière.

CP Luc Paradis

CP Luc Paradis

Merci à nos différents commanditaires pour l’organisation de cette journée: Marché Dubé, Boréalis et Fleuriste Harrison. Merci aux bénévoles du Comité de développement pour l’organisation et le service de la restauration, à Annie et Mélanie pour l’organisation de la chasse au trésor, à Zoé et Mathieu pour avoir entre autres pris soin de notre homard pendant les paris et aux agents municipaux pour leur soutien. Merci au Comité des loisirs pour le prêt de matériel et enfin merci aux musiciens qui se sont succédé tout l’après-midi! (Et merci à ceux que j’aurais pu oublier!)

Nous vous souhaitons à tous un très bel été!!! Bon jardinage, bon amusement!

Photo Fanny Allaire-Poliquin

Photo Fanny Allaire-Poliquin

Pour tout renseignement, vous pouvez me contacter au 418 737-4341 poste 203

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

Le Club des 50 ans et plus aimerait remercier ses membres et tous les citoyens qui ont participé aux activités au cours des mois passés. Nous faisons une pause pour les mois de juillet et août et nous vous reviendrons en septembre avec les repas mensuels.

En terminant, nous voulons vous rappeler que la location du local continue. Vous devez contacter Pamphile Dubé au 418 737-1883 pour louer la salle.

Encore une fois, un gros merci de la part de tous les membres du Club et de tous les bénévoles.

Que se passe-t-il au CLDRB?

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Sylvain Lessard, président

 

LogoCLDRB

La Municipalité a nommé Patrice Gauthier à titre de représentant municipal au sein du conseil d’administration du CLDRB. Bienvenue à bord Patrice! Nous pourrons continuer à développer la communauté avec des forces fraîches, euh, expérimentées! Nous sommes très heureux de votre nomination, au plaisir de travailler ensemble!

Le CLDRB a trouvé la perle rare qui s’occupera de l’accueil touristique. Il aura à accueillir les visiteurs de notre région au Parc de la rivière. De plus, il sera disponible pour aider lors du festival et exécuter des projets touristiques. Il est jeune, dynamique et plein d’enthousiasme. Passez lui dire bonjour à partir de la fin juin au kiosque du Parc.

Le CLDRB n’a reçu qu’une proposition concrète pour un site web de mise en marché des terrains à vendre dans la communauté. Que faites-vous les autres gosseux du web? Allez, envoyez-nous des propositions. Nous aimerions que ce projet soit en chantier au début de l’automne.

Le sous-comité du Jardin communautaire fait des miracles! Avez-vous vu les beaux bacs? Merci à Mario Cantin pour ses idées et ses talents dans la réalisation des bacs. Merci à toutes les autres personnes impliquées de près ou de loin dans ce projet. Voilà un bel exemple de mobilisation de la communauté autour d’un désir profond d’obtenir une nouvelle activité. Félicitations à tous et longue vie au Jardin communautaire de Saint-Ulric.

Citoyens, qu’avons-nous de besoin?

Présentement, le CLDRB a plusieurs projets en réalisation et en étude. Les meilleurs projets proviennent des citoyens eux-mêmes. Nous pouvons vous aider à les réaliser en support moral, financier et logistique. Quelles sont les priorités? À l’automne 2017, nous mettrons à jour le plan de développement quinquennal afin de nous assurer de sa pertinence à ce moment. D’ici là, on fait quoi?

Des idées soulevées lors de la rencontre du CLDRB et des élus locaux:

  • Une résidence pour personne âgée;
  • Des modules de jeux aquatiques pour enfants.

N’hésitez pas à nous contacter pour faire avancer vos dossiers! cldriviereblanche@gmail.com

 

Chronique du 150e – juillet 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Julie Galibois

 

150e St-Ulric_logo

Saint-Ulric se raconte sur la sphère virtuelle!

Le Comité culturel de Saint-Ulric obtient un succès florissant avec l’ouverture publique de sa page Facebook à laquelle plus de 250 personnes se sont abonnées en quelques jours. Mise en place sous l’appellation 150ième anniversaire de Saint-Ulric et alimentée par Andrée Gendron, la secrétaire-trésorière du Comité, elle propose une panoplie d’informations concernant la longue histoire de notre Municipalité. À titre d’exemple, voici un extrait de la publication du 11 juin 2016:

07-Info-organismes - Chroniques du 150e PHOTO«Les enfants de l’école du deuxième rang de Tartigou (1944). Tous ces enfants sont les descendants de familles installées à Saint-Ulric au 19e siècle. Rangée 1: Gilles Lapointe, Sylvio Trépanier, Lucien Pelletier, Victorien Paquet, Raymond Trépanier. Rangée 2: Égide Coulombe, Hector Trépanier, Luc Pelletier, Laurent Bélanger, Léon Ouellet. Rangée 3: Jean-Louis Pelletier, Edmond Trépanier, Jean Watts, Marcel Coulombe, Claude Coulombe, Philippe Ouellet, Joseph Watts, Gonzague Paquet, Laurent Trépanier, George-Henri Pelletier. Rangée 4: Réjeanne Castonguay, Solange Paquet, Marie Paquet, Gemma Castonguay, Colette Pelletier.»

Un abonné, M. Pelletier, commente: «J’ai deux oncles et une tante du côté des Pelletier sur cette photo…» et Andrée répond: « Dans le recensement de 1891, Alphonse Pelletier est inscrit. Il est meunier. Il a alors 31 ans. Il a épousé Philomène Richard, en juillet 1888 à Saint-Ulric. De cette union, vont naître plusieurs enfants, dont Octave, qui naîtra en 1899. Octave, qui épousera Claire Bélanger en 1926, est le père des enfants Pelletier de cette école, donc votre grand-père.»

Continuez à y soumettre vos questions et commentaires et bien sûr, nous vous invitons chaleureusement à alimenter la page en y déposant vos souvenirs sous forme d’images ou de récits; ces précieux échanges constituent un pan de notre mémoire collective. Puisque tous ne sont pas abonnés à Facebook, évidemment que nous restons disposés à recueillir vos archives en personne: Yves Boulay, Julie Galibois, Andrée Gendron, Lucette Lavoie et Sandra Michaud sont à votre disposition. Cet été, le Comité du 150e collabore au projet de panneaux d’interprétation à saveur patrimoniale du Comité local de développement de la Rivière Blanche tout en préparant la première édition de la série des calendriers souvenirs dont la mise en marché est prévue cet automne. Merci infiniment à ceux qui ont partagé une part de leur histoire et à ceux qui le feront prochainement!

 

Le fonds de visibilité Northland Power encore généreux cette année

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Pascale Gagné

 

Northland Power, encore généreux cette année

C’est à la fin du mois de mai qu’a eu lieu la rencontre entre la représentante de Northland Power, Marie-Ève Landry, et quelques membres des divers organismes de Saint-Ulric et Saint-Léandre qui avaient produit une demande pour être éligibles à une aide financière pour leurs projets. C’est 36 000$ donnés en tout, soit environ 18 000$ à se partager pour les organismes de chaque village.

Ainsi, le Club de ski de fond et raquettes a obtenu une aide financière de 1500$ pour aménager les sentiers et le relais de ski tandis que le Jardin communautaire s’est vu offrir 4000$. Le Comité des loisirs de Saint-Ulric avait besoin de 2250$ pour l’achat de balançoires et la Ligue de balle-donnée avait demandé 5000$ afin d’aider à défrayer les coûts de la réfection du terrain. Pour sa part, Sport équestre de La Matanie a reçu 2000$ pour son concours de TREC qui aura lieu cet été et le Théâtre du Vieux Garage utilisera ses 495.16$ pour rénover ses sièges. Le Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric a reçu 4000$ pour son édition 2016.

Finalement, le Journal L’Ulricois tient à remercier Northland Power pour le don de 1000$ qu’il lui a octroyé afin de continuer à faire paraître votre mensuel.

CP Alain Ggané

CP Alain Ggané

 

Encan d’antiquités

bandeau_INFO-ORGANISMES

Festival de sculptures d’art populaire, par Yves Brunet, président

 

Photo courtoisie

Photo courtoisie

Le Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric et la Fabrique de Saint-Ulric tiendront un encan d’antiquités en présence des animateurs de l’émission La fièvre des encans le samedi 13 août à 13h.

La population de Saint-Ulric et de La Matanie est invitée à mettre des objets à l’encan, 15% du prix de vente sera retenu dont 10% sera remis à la Fabrique et 5% sera remis pour le financement du Festival.

Les intéressés peuvent apporter leurs objets à la chapelle pour les enregistrer avant l’encan: jeudi 11 août de 10h à 19h, vendredi 12 août de 9h à 19h ou samedi 13 août de 9h à 11h.

Les acheteurs pourront s’enregistrer le samedi 13 août de 9h à 12h30.

Pour de l’information, communiquez avec la Fabrique de Saint-Ulric au 418 737-4342.

Photo courtoisie

Photo courtoisie

Expertise d’objets d’art et d’antiquités: François Saint-Georges et Ken Meany

Ken Meany et François Saint-Georges, coanimateurs de l’émission La fièvre des encans, feront l’expertise de vos objets d’art et antiquités samedi 13 août de 10h à 12h et dimanche 14 août de 10h à 12h et de 13h à 15h à la chapelle de l’église de Saint-Ulric.

Une contribution volontaire de 5$ sera proposée pour financer le Festival.

«Les beaux malaises» du Théâtre «Une petite gêne sur scène»

bandeau_DIVERSpar Pascale Gagné

CP Angèle Laferrière

CP Angèle Laferrière

Le Théâtre «Une petite gêne sur scène» a encore une fois eu beaucoup de succès cette année. C’est avec une comédie que la troupe nous a divertis lors de ses quatre représentations qui ont eu lieu au Théâtre du Vieux Garage.

François Larocque a mis en scène la pièce Les meilleurs amis, inspirée de celle de Carole Greep. Cette année, il avait à composer avec plusieurs contraintes: seulement quatre comédiens – dont lui-même – composés de deux adultes et deux adolescents!

Premier défi: jongler avec son rôle de comédien et de metteur en scène. Cela lui occasionnait parfois des difficultés de concentration, mais il a réussi à tout faire, même si un assistant aurait été le bienvenu!

07-Divers - «Les beaux malaises» du Théâtre «Une petite gêne sur scène» PHOTO 2

CP Angèle Laferrière

Deuxième défi: trouver la pièce parfaite pour sa distribution. Après avoir regardé ensemble quelques pièces soumises par François, les autres comédiens étaient d’accord avec lui sur le fait qu’elle convenait à merveille.

Troisième défi: adapter la pièce. D’origine française, elle avait un grand besoin d’être adaptée à notre réalité québécoise, ce que François a fait avec brio. De plus, il a réussi à modeler les personnages pour rester près de l’âge réel des comédiens.

Précédée par deux vidéos réalisées par la troupe, la pièce a fait ressentir une myriade d’émotions au public. Tantôt il riait d’une blague bien pensée, tantôt il se faisait petit suite à une pique de la part d’un personnage. Parfois, l’atmosphère était à la rigolade lorsque les personnages riaient de Katie, parfois elle était froide à cause d’un moment d’hypocrisie où les couteaux volaient bas.

CP Angèle Laferrière

CP Angèle Laferrière

Les comédiens avouent avoir, dès le début de leurs répétitions, senti s’installer une chimie entre eux. Chacun a trouvé l’expérience intéressante de jouer avec une génération différente de la leur. Monique Belley, pour qui c’était sa première fois sur les planches, dit qu’elle n’a pas eu l’impression de jouer avec des enfants. C’est plutôt une relation d’égal à égal qui s’est installée. Alexis et Lysandre, qui jouaient avec des adultes, ont eu l’impression de faire un travail beaucoup plus professionnel.

Saint-Ulric a la chance d’avoir sur son territoire le Théâtre «Une petite gêne sur scène», qui offre une activité enrichissante et rafraîchissante, autant pour les Ulricois qui y jouent la comédie que pour le public. Espérons que la troupe nous revienne pour encore de nombreuses années!

 

Du haut des airs

bandeau_VIE SAUVAGE LOCALE

par Hugues Deglaire, biologiste

07-Vie sauvage locale - Du haut des airs PHOTO 1Nous sommes cinq et nous écoutons les consignes du pilote. Il est 8 heures du matin. Puis, ceinturés sur le siège, les casques d’écoute sur la tête, la porte ouverte de l’hélicoptère nous laisse apprécier le sifflement du moteur. Puis le son caractéristique des pales se fait de plus en plus assourdissant, la porte se ferme et nous décollons à la verticale, à la manière d’un gros insecte!

07-Vie sauvage locale - Du haut des airs PHOTO 2Aujourd’hui, je vous emmène en voyage pas si loin de chez nous, par-dessus nos montagnes Gaspésiennes. Ces montagnes font partie de la chaîne des Appalaches, dont la formation remonte à 600 millions d’années, au moment où les plaques nord-américaines et eurasiennes se rapprochaient. À l’époque, ces montagnes étaient plus hautes que les Rocheuses, mais les différentes périodes glaciaires les ont largement érodées. Car il y a 20 000 ans, nulle vie au Québec: la province était englacée au complet et nos montagnes étaient recouvertes de trois kilomètres d’épaisseur de glace!

07-Vie sauvage locale - Du haut des airs PHOTO 3Entre la rivière Matane et la rivière Sainte-Anne se trouvent les monts Chic-Chocs, un terme qui nous vient des Micmacs, les autochtones de la Gaspésie, et qui signifie abrupte, infranchissable, en référence à la face nord de ces montagnes. À l’extrême est des Chic-Chocs s’élève le mont Albert, une montagne bien spéciale à la roche orangée et où l’on trouve quelques plantes endémiques, c’est-à-dire des plantes qu’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde!

07-Vie sauvage locale - Du haut des airs PHOTO 4Le point culminant de la Gaspésie est le mont Jacques-Cartier. Du haut de ses 1268 mètres d’altitude, il se trouve dans les monts McGerrigle, du nom d’un géologue qui a étudié ces montagnes. En haut des monts McGerrigle se trouvent des plateaux à presque mille mètres d’altitude, où pousse la forêt montagnarde qui laissera sa place à la toundra à l’approche des sommets, constituant un refuge pour les derniers caribous de la Gaspésie.

Information printanière

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Louise Coll, directrice générale/secrétaire-trésorière

 

04-Info-municipalitéPlusieurs personnes profitent du mois d’avril pour procéder au nettoyage et à l’entretien de leur terrain, faire des rénovations ou encore, s’attaquer au grand ménage du printemps.

Même si le temps chaud tarde à faire son arrivée, c’est le printemps. La Municipalité incite les citoyens à l’amélioration de la propreté en s’impliquant collectivement au grand nettoyage de sa propriété.

Ferez-vous des travaux cet été?

N’oubliez pas de demander votre permis au moins 30 jours avant de débuter vos travaux.

Vous éviterez de prendre du retard sur votre échéancier et vous serez assuré de respecter la règlementation municipale.

Les formulaires de demande de permis sont disponibles sur le site de la Municipalité au www.st-ulric.ca ou au bureau municipal, situé au 128, Ulric-Tessier.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter au 418 737-4341, c’est avec plaisir que nous vous répondrons.

Rappel de certains règlements

Infractions chiens – règlement n° 2014-149, chapitre 4, section 2

Nous demandons votre collaboration en prenant les dispositions nécessaires.

Dans un lieu privé, le gardien du chien doit, lorsque le chien est gardé à l’extérieur d’un bâtiment, le retenir à l’aide d’un dispositif fonctionnel en tout temps (laisse, chaîne, clôture, etc.) l’empêchant de sortir du terrain.

Dans un lieu public, le chien doit être tenu en laisse d’une longueur maximale de deux mètres par une personne capable de le maîtriser, sauf dans un parc canin.

Tout gardien d’un chien doit enlever promptement les excréments de son animal laissés sur la rue, un terrain public ou terrain privé et en disposer adéquatement.

Le gardien d’un chien ne peut laisser l’animal errer dans un endroit public ou sur une propriété privée autre que celle du gardien de l’animal.

Quiconque contrevient à l’une des dispositions du présent règlement commet une infraction et est passible d’amende.

Bacs roulants – règlement n° 2007-66, article 36, matières résiduelles et recyclables

Tout bac roulant et tout bac à récupération doivent être mis en bordure de la chaussée au plus tôt douze heures avant la collecte et doivent être enlevés au plus tard douze heures après la collecte et replacés à leur lieu d’entreposage.

Abris d’auto – règlement n° 2008-82, article.8.3-2

La période où vous pouvez les installer est du 15 octobre au 1er mai.

Aux conditions suivantes:

– L’abri doit être érigé sur un espace de stationnement ou sur une allée d’accès à cet espace;

– Ne doit pas être installé à une distance moindre que trois mètres de la limite de l’emprise de rue hors périmètre urbain et à une distance moindre qu’un mètre dans le périmètre urbain;

– Ne doit pas être installé à une distance moindre qu’un mètre et demi d’une borne-fontaine;

Règlement n° 2016-160 – obligation d’installer une soupape de sûreté (clapet de non-retour) à l’égard de tout immeuble desservi par le service d’égout municipal

Entrée en vigueur le 13 juin 2016

3.1 Tout propriétaire d’un immeuble desservi par le service d’égout municipal doit installer à ses frais – et maintenir en bon état – une soupape de sûreté (clapet de non-retour) afin d’empêcher tout refoulement des eaux d’égout.

3.2 Les normes d’implantation et d’entretien des soupapes de sûreté (clapet de non-retour) sont celles prescrites par le Code national de plomberie – Canada 1995 (CNRC 38728F) y compris les modifications d’août 1999 et de mars 2002 et le National Plumbing Code of Canada 1995 (NRCC 38728) y compris les modifications d’août 1999 et de mars 2002, publiées par la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies du Conseil national de recherche du Canada.

3.3 Tous les amendements apportés au Code national de la plomberie après l’entrée en vigueur du présent règlement en font également partie à une date déterminée suite à une résolution en ce sens adoptée par le Conseil municipal conformément à l’article 6 de la Loi sur les compétences municipales.

3.4 Dans le cas d’un immeuble déjà érigé, le propriétaire bénéficie d’un délai d’un an à compter de l’entrée en vigueur du présent règlement pour se conformer à cette obligation.

3.5 Au cas de défaut du propriétaire d’installer et de maintenir en bon état de telles soupapes (clapet de non-retour) conformément au présent règlement, la Municipalité n’est pas responsable de dommages causés à l’immeuble ou à son contenu par suite des conséquences d’un refoulement des eaux d’égout.

Loi concernant la lutte contre le tabagisme

Depuis le 26 mai, de nouvelles mesures pour lutter contre le tabagisme sont en vigueur au Québec. Il est notamment interdit de fumer dans plusieurs lieux fréquentés par les jeunes. La Municipalité a l’obligation de faire respecter cette loi.

Ainsi, des panneaux «Interdit de fumer» ont été installés sur les terrains municipaux concernés.

Tout un chacun peut contribuer à ce que Saint-Ulric demeure un endroit accueillant et chaleureux pour ses résidents, ses villégiateurs et ses touristes.

Bonne saison estivale!

Le service incendie de Saint-Ulric vous informe

bandeau_CHRONIQUE INCENDIE

par Gaétan Bergeron, directeur incendie

 

Caserne incendie 17

Bonjour à tous!

Au moment où j’écris cette chronique, j’apprends aux nouvelles que le feu de Fort McMurray est maintenant sous contrôle. Avec l’acharnement soutenu des sapeurs-pompiers et des fortes pluies qui se sont abattues sur la région depuis les derniers jours, enfin le feu est contrôlé.

Malgré un début d’été frileux et très pluvieux, nous sommes en plein dedans. La plage, les plans d’eau, les randonnées dans les bois, tout est prêt pour nous accueillir les bras ouverts. Prenons le temps de nous amuser et de profiter de ces beaux moments. La saison estivale est si courte par chez nous. Et à tous ceux qui vont prendre des vacances prochainement, je vous souhaite d’en profiter au max.

Du côté du service incendie, on attend de voir ce qui va se passer pour l’avenir. Va-t-il continuer, va-t-il s’améliorer ou va-t-il tout simplement se dissoudre? Je ne sais pas. On attend toujours des nouvelles pour savoir si la Municipalité va acquérir un nouveau véhicule et remplacer le matériel détruit lors de l’accident du 4 avril dernier. On pose beaucoup de questions, mais on ne reçoit aucune réponse positive. On fait des demandes pour améliorer le service, tout est refusé, même pour de la formation.

Voilà où nous en sommes. La Municipalité va-t-elle répondre aux exigences du schéma de couverture de risques – schéma de couverture de risques qui a été voté et adopté par résolution par ce même conseil? Seul l’avenir nous le dira. En attendant, l’ambiance à la caserne en a pris un coup. Mais on va continuer à donner le service jusqu’aux prochaines nouvelles, s’il y en a. Vous n’avez pas à être pénalisés par ce qui se passe.

Sur ce, toute l’équipe de la caserne 17 vous souhaite de passer un très bel été!

 

Tout baigne dans l’huile…d’olives!

Papilles et culture

Par Nataly Dubé

 

huile oliveTout le monde connait les huiles d’olive. Je dis «les» parce qu’avec la multitude de sortes que l’on retrouve sur les tablettes, difficile de se retrouver parmi toutes ces bouteilles.

On doit comprendre qu’une olive verte est cueillie avant sa pleine maturité, une olive noire est pleinement mature et une olive rougeâtre est à mi-maturité.

Un litre d’huile nécessite 4 à 10 kg d’olives, selon leur variété et leur niveau de maturité, obtenu par l’extraction des matières grasses du fruit.

L’huile d’olive extra vierge est de l’huile d’olive vierge de première pression à froid, considérée comme la première qualité.

Les échantillons sont contrôlés pour obtenir un taux d’acidité ne dépassant pas 0.8%. Elle peut provenir d’un terroir spécifique d’où la qualité supérieure. D’une couleur verte et parfois tirant sur le jaune ocre, on la gardera pour les salades, sauces, mayonnaises, pâtes, etc. Évitez la friture, car cela détruira ses propriétés. L’économie d’argent et de qualité sont aussi à considérer.

L’huile d’olive vierge est à son état naturel, rien n’a été ajouté, rien n’a été retiré. Évaluée selon les mêmes critères que l’huile extra vierge, avec un taux d’acidité plus élevé – jusqu’à 2% – elle est moins appréciée des connaisseurs. On la gardera pour la friture légère, par exemple un poisson frit dans la poêle.

L’huile d’olive pure ou autre appellation du même genre, est un mélange d’huiles d’olive vierges et d’huiles raffinées qui ont été traitées avec des produits chimiques et ensuite chauffées et filtrées, à consommer pour la friture.

Recette de gâteau à l’orange et à l’huile d’olive

  • 3 oranges
  • 3 gros œufs
  • 2 tasses 1/2 de sucre
  • 1 tasse 1/2 d’huile d’olive régulière (pure) et non extra vierge
  • 1 tasse 1/2 de lait
  • 2 tasses 1/2 de farine tout usage
  • 1/2 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à thé de sel

Préchauffer le four à 350°F.

Zester les oranges. Retirer ensuite la membrane blanche de la chair au couteau. Trancher les oranges en rondelles et réserver pour le service. Dans un grand bol, mélanger au fouet les œufs et le zeste. Incorporer 1 tasse de sucre, mélanger environ une minute, ajouter l’huile et ensuite le lait tout en brassant. Dans un autre bol, mettre le reste du sucre, la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel.

Verser les ingrédients secs en trois fois dans le mélange liquide tout en brassant jusqu’à un mélange homogène. Verser le mélange dans deux moules à gâteau ronds ou rectangulaires beurrés, et cuire pendant 50 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent en ressorte propre.

Servir avec les quartiers d’orange, de la crème ou de la crème glacée.

Bon appétit!

Trouvailles

bandeau_LES BOUQUINERIES

par Anick Arsenault

Il y a de très belles découvertes à faire dans les boîtes à livres ces temps-ci. Vous croyez qu’on y retrouve que des vieux livres abimés? Voici un aperçu des livres à donner présentement à Saint-Ulric:

Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres de Boucar Diouf: Quels sont les liens entre les humains et les arbres? Des baobabs de son enfance aux bouleaux du Bas-du-Fleuve, Boucar Diouf a toujours été fasciné par le monde des plantes.

Le mur mitoyen de Catherine Leroux: Une histoire où l’on frappe trois coups sur un mur pour entendre en retour un mystérieux toc-toc-toc.

Sukkwan Island de David Vann: Une île sauvage au sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau, toute en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de 13 ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant.

Tout ce qu’on ne te dira pas, Mongo de Dany Laferrière: Au jeune Mongo, Laferrière raconte quarante années de vie. Une longue lettre d’amour au Québec.

Marina de Carlos Ruiz Zafon: Solitaire, Oscar aime se promener après les cours dans les rues envoûtantes de Barcelone. Un jour, il rencontre la jolie et mystérieuse Marina. Une histoire captivante, d’amour et de suspense.

Fidel Castro, une vie de Jean-Pierre Clerc: La trajectoire d’un homme qui a ruiné son pays, mais dont le destin s’est confondu avec la rumeur du siècle.

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint millionnaire de Vikas Swarup: Livre qui a inspiré le film Le pouilleux millionnaire.

La dame à la camionnette d’Alan Bennett: Miss Shepherd, une dame âgée excentrique, vient installer sa camionnette devant le domicile de l’auteur à Londres et décide d’y habiter pendant des années. Livre qui a inspiré le film du même nom en 2016.

Vous avez peut-être vu des Croques-livres apparaître à Matane? Ils accueillent principalement des livres pour enfants, comme notre boîte à livres devant l’école Mgr-Belzile.

Bonnes lectures!

8 livres_juillet 2016

 

Plein phare sur…

bandeau_PLACE AUX LECTEURS par Lucette Lavoie

 

… les bénévoles du brunch de la fête des Mères

Merci belle gang! Lors du brunch du 8 mai, ce fut un retour dans le temps… Se retrouver, en grande partie, en compagnie de l’équipe du symposium de peinture d’il y a 15 ans. Quelle belle équipe nous formions! Même si les années se sont ajoutées, nous sommes encore assez dynamiques. Quelques jours de plus et nous retrouvions l’essence même qui était d’avoir du plaisir et notre devise «Si nous le voulons, nous le pouvons».

Cependant, une chose est rassurante pour la communauté ulricoise, c’est qu’il y a une belle relève. Nous avons rencontré et connu des personnes formidables, souriantes et tout aussi intéressées que nous l’étions dans le temps. Nous leur souhaitons une bonne continuité!

Merci à mes amies qui ont fait les desserts. Vous aussi n’avez rien perdu de votre talent de cuisinières et surtout de votre générosité!

Tout ce qu’on peut se souhaiter, jeunes et moins jeunes, c’est d’être encore présents longtemps!

Merci à chacun pour ce beau succès!

Mise à jour sur la situation de l’eau à Saint-Ulric

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Serge Gendron, Maire

Rédigé par Delphine Charmoille, chargée des communications

 

Le 9 mai dernier, les citoyens étaient convoqués à une rencontre d’information sur les effets des THM présents dans l’eau dans notre municipalité. Nous ne reviendrons pas sur la rencontre qui a été très bien résumée dans l’article de Radio-Canada paru le 12 mai. Afin de rassurer la population sur les démarches pour corriger la situation, voici une mise à jour des actions en cours.

Mais tout d’abord, faisons un petit historique du dossier.

C’est en 2001 que le ministère du Développement durable, environnement et lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a demandé aux municipalités de se conformer aux nouvelles normes et exigences du Règlement sur la qualité de l’eau potable. Cela impliquait entre autres l’obligation de faire des analyses d’eau plus poussées. C’est à ce moment-là que nous nous sommes aperçu que l’eau contenait des THM. À partir du moment où nous avons été conscients de la situation, le conseil municipal de l’époque s’est mis en recherche de solutions. Pour rappel, les THM sont générés par le mélange des végétaux présents dans l’eau de la rivière avec le chlore.

La première solution aurait été de nettoyer la rivière de ces végétaux, ce qui est bien sûr impossible.

La deuxième solution envisagée fut de creuser un puits pour trouver de l’eau souterraine. La municipalité s’est aussitôt mise à l’œuvre pour sonder le sol. 60 puits ont été forés. En vain! Soit l’eau n’était pas d’assez bonne qualité pour la consommation, soit elle était insuffisante pour alimenter nos besoins. Une veine a été trouvée dans le rang 4 est, mais il en aurait coûté 9 millions pour l’acheminer dans le village.

Une troisième solution a donc été choisie, celle de construire une usine de traitement des eaux au coût de 4.5 millions. C’est donc en 2010 que le conseil municipal en place à l’époque a opté pour cette solution.

Depuis, les démarches suivent leur cours. Elles sont longues et compliquées, comportent des demandes de permis, d’autorisations, des rapports d’experts, etc., et chaque communication avec le ministère comporte des délais importants, comme tout le monde sait.

Cette construction d’usine exige une démarche en 15 points . Aujourd’hui, nous sommes rendus au point 9 de 15 et les choses vont bon train, les autorisations sont complétées, une entente avec le propriétaire voisin de l’installation de la future usine, près du réservoir d’eau, est en attente de signature. La Municipalité se prépare à aller en appel d’offres pour les services professionnels pour la construction de l’usine et, si tout va bien, elle devrait être construire et en opération à l’automne 2017.

En attendant, nous sommes conscients des inconvénients liés à la qualité de l’eau, mais soyez assurés que des tests sont effectués tous les jours, un test plus poussé toutes les semaines et un autre encore plus poussé tous les mois. Vous pouvez vous référer au document produit pour vous permettre d’être moins exposé au risque, tout en rappelant qu’il est minime et qu’il faut y être exposé sur de très longues périodes d’au moins 20 ans pour constater des effets indésirables présumés.

Liens utiles:

Institut national de santé publique du Québec. Fiche sur les trihalométhanes tirée de Fiches synthèses sur l’eau potable et la santé humaine: 

Santé Canada. Votre santé et vous. Chloration de l’eau potable

Pour préparer la saison des rénovations du bon pied!

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉ

par MRC de la Matanie

04-Info-organismes - Le Salon des Aînés Actifs en Action le bien-être accessible à tout âge LOGO MRCAlors que les derniers bancs de neige tardent à fondre, vous anticipez probablement les prochaines rénovations estivales. Et si c’était le moment idéal pour demander votre permis? Chaque année, plusieurs personnes déposent leur demande à la fin du printemps et cela augmente le délai de traitement pour l’émission de permis de construction ou de rénovation. Afin d’éviter des délais supplémentaires avant la réception de votre permis, nous vous invitons à entamer vos démarches le plus tôt possible. Mettez toutes les chances de votre côté pour amorcer vos travaux au moment désiré!

Pour répondre à vos questions liées à la réglementation d’urbanisme ou pour vous assister dans vos demandes de permis, il est possible de contacter la MRC de La Matanie par téléphone au 418 562-6734 poste 200, en personne au 158, rue Soucy, 2e étage, Matane ou contacter votre bureau municipal.

Nouvelles de la Municipalité de Saint-Ulric

bandeau_INFO-MUNICIPALITÉpar Olivier Garot, coordonnateur aux loisirs 418 737-4341 poste 203

 

Une équipe jeune de balle molle à Saint-Ulric!

Suite à l’initiative d’un citoyen, Dominic Sirois, le projet a pu voir le jour avec l’aide du Comité des loisirs et de la Municipalité.

Une trentaine de jeunes de 7 à 14 ans s’initieront à partir du début du mois de juin à ce sport populaire, tous les mardis de 17h à 19h sous la responsabilité du Comité des loisirs.

Quatre parents-entraîneurs se sont portés volontaires pour encadrer et entraîner nos jeunes. Il s’agit de Josée-Marie Durette, Stéphane Dubé, Karine Michaud et Dominic Sirois. On les remercie d’avance de leur implication.

Si vous souhaitez vous joindre à eux, votre aide sera toujours bienvenue. Vous pouvez pour cela contacter Omer au Comité des loisirs ou Olivier à la Municipalité ou sur place directement auprès des entraîneurs.

Des maisonnettes pour enfants au Parc intergénérationnel

Durant l’hiver, trois citoyens de Saint-Ulric ont construit dans leur garage trois belles maisonnettes pour les enfants du village. Normande Bouillon, Gervais Sirois et Denis Caron ont fabriqué la maison des coccinelles, des papillons et des trois ours. Ils ont donné beaucoup de leur temps et de leur créativité pour réaliser ces petites maisons. La Municipalité a apporté un soutien financier à la construction et à l’aménagement du site, qui accueillera également cette année le projet de jardin communautaire.

Bravo et merci!

Fête des voisins et inauguration des maisonnettes pour enfants

Le samedi 18 juin, à partir de 12h, au gazebo du Parc intergénérationnel, vous êtes tous conviés à l’inauguration officielle des nouveaux aménagements du parc. On vous propose une formule volontaire avec une grande tablée, où chacun viendra avec un petit plat à partager et sa boisson. Un vin d’honneur vous sera offert ainsi que d’autres surprises.

Vous espérant au rendez-vous des voisins de Saint-Ulric!

(En cas de pluie, l’activité sera déplacée à la salle des loisirs.)

Pour tout renseignement, vous pouvez me contacter au 418 737-4341 poste 203

Plein phare sur…

bandeau_PLACE AUX LECTEURS par Nataly Dubé

 

… la chorale de Saint-Ulric

Je tiens à souligner l’implication bénévole des membres de la chorale qui sont là, semaine après semaine, et même année après année pour plusieurs.

Chaque membre de cette chorale s’implique pour nous faire entendre des chants qui remplissent notre église d’une belle musique.

Des heures de pratique pour la messe de Noël, des heures de pratique pour les messes régulières et ce, sous la direction de René Beaulieu. Chacun d’entre eux travaille fort tout au long de l’année. Comme des petites cigales, ces chanteurs nous ravissent de plaisir.

La population ulricoise a la chance d’avoir une chorale depuis plus d’une centaine d’années, et grâce à ces gens, la tradition pourra se poursuivre encore longtemps.

Un gros merci à René et toute son équipe, on vous aime!

OHÉ! OHÉ! Les Dames Fermières s’exposent!

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Lucille Canuel

Le Cercle de Fermières de Saint-Ulric présente son exposition annuelle de pièces artisanales le dimanche 12 juin de 10h à 16h à leur local situé au sous-sol de l’église.

Aussi, il y aura une table de pâtisseries pour la Fondation OLO (orange-lait-œufs) pour les femmes enceintes ainsi que d’autres articles à vendre.

 

Que se passe-t-il au CLDRB?

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Sylvain Lessard, président

 

LogoCLDRB

Tout d’abord, nous devons souligner le départ de Sylvie Pelletier au sein du conseil d’administration. Elle a siégé avec nous pendant les deux dernières années et elle était une des représentants de la Municipalité. Sylvie est impliquée dans plusieurs organismes de la Municipalité. Merci pour ton aide et bonne chance dans la suite de tes implications.

Avis de recherche

Le CLDRB est à la recherche d’un étudiant pour un poste estival en tourisme. Il aura à accueillir les visiteurs de notre région au Parc de la rivière. De plus, il devra être disponible pour aider lors du festival et contribuer à la réalisation de certains projets touristiques. Un étudiant en tourisme, en marketing, en relation ou tout programme pertinent est le bienvenu. Il suffit d’envoyer son CV au courriel suivant: cldriviereblanche@gmail.com.

Le CLDRB est à la recherche d’une personne ou d’une entreprise Ulricoise qui pourrait mettre sur pied un site web destiné à la promotion de terrains à vendre situés dans la communauté, le but étant de stimuler la construction et l’établissement de nouveaux habitants à Saint-Ulric. Une proposition claire sur le coût, les services, le mandat et la mise en marché du site web via différentes plates-formes. Il suffit d’envoyer sa proposition au courriel du Comité: cldriviereblanche@gmail.com.

Comment stimuler l’achat local? Avez-vous des idées, des programmes, des initiatives? Nous voulons les connaître.

Jardinier recherché pour l’occupation d’un bac au Parc intergénérationnel. 15$ par bac pour la saison. Informez-vous auprès d’Olivier Garot à la Municipalité.

 

Vente de garage de la Fabrique

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Lucille Canuel

 

Le samedi 11 juin, la Fabrique de Saint-Ulric tiendra sa vente de garage annuelle dès 9h dans la cour du presbytère.

Si vous avez des choses en bon état qui pourraient faire le bonheur de quelqu’un d’autre, n’hésitez pas à nous en faire don. Si vous avez de gros morceaux et que vous ne pouvez les apporter vous-même, contactez Omer au 418 737-4137 ou Samuel au 418 737-4833. Ils se feront un plaisir de venir les chercher.

La Penderie vous accueille

bandeau_INFO-ORGANISMES

La penderie, par Pascale Gagné

Les membres bénévoles de La Penderie vous invitent à venir les visiter au sous-sol du presbytère. Venez prendre un café et un petit biscuit tout en dégotant des articles essentiels à la vie quotidienne. Bons prix et ambiance chaleureuse sont garantis.

La Penderie sera ouverte les jeudis 2 et 9 juin ainsi que le samedi 4 juin de 13h30 à 16h.

Aussi, La Penderie ouvrira ses portes pour une dernière fois avant le congé estival. Les membres vous y attendent donc le samedi 11 juin en collaboration avec la vente de garage de la Fabrique

 

Chronique du 150e – juin 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Julie Galibois

 

150e St-Ulric_logoHistoire de se raconter…

Le Comité culturel a tenu sa première activité de financement lors du brunch offert à la fête des Mères à l’école Mgr-Belzile le 8 mai dernier. Le succès de l’évènement repose sur les efforts de plusieurs, aussi, nous tenons à remercier chaque contribution, sous forme bénévole, financière ou encore de cadeaux. Nous remercions également chacun des Ulricois présents; votre grande participation motive davantage notre ambitieux projet de faire du 150e des festivités qui nous rassemblent et nous ressemblent. Nous avons noté l’intérêt de plus d’un pour organiser une soirée de présentation de photos anciennes aussi, nous tenterons d’y donner suite prochainement.

06-Info-organismes - Chronique du 150e PHOTO 2

Crédit photo Guy Ouellet

Depuis, nous poursuivons la grande récolte d’images et de récits. D’ailleurs, nous remercions ceux qui ont déjà généreusement partagé leurs archives personnelles; elles sont précieuses, car elles forment notre mémoire collective. Il est toujours possible de nous rejoindre: Yves Boulay, Julie Galibois, Andrée Gendron, Lucette Lavoie et Sandra Michaud, ou encore via la page Facebook du 150e pour contribuer. Parallèlement, le Comité s’affaire à la production d’un premier calendrier-souvenir pour l’année 2017 et un projet de création de panneaux d’interprétation initié par le Comité de développement de Rivière Blanche est également dans l’air… Nous serons ravis d’y collaborer, à suivre!

Clin d’œil historique

06-Info-organismes - Chronique du 150e PHOTO 1

crédit photo Victor Sirois (Source: page Facebook de Max Filion, Lire la mer, album Rivière Blanche)

Ce printemps, un nouveau pont traversant la Rivière Blanche à la hauteur du village est en cours de construction. Je profite de cette occasion pour vous proposer une vue de la rivière prise du pont en 1937 par Victor Sirois. Le pêcheur à gauche se trouve près du moulin de Joseph Roy. Il reste des traces du passage des moulins à bois à cet emplacement, sauriez-vous les identifier?

 

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

Le 24 juin prochain, à 11h, le Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric vous invite à son rendez-vous mensuel.

Le dîner communautaire aura pour thème la Saint-Jean. Au menu, hot dog et comme dessert, rouleaux printaniers avec sirop d’érable.

Comme à tous les printemps, le tout se tiendra au Parc des Rives s’il fait beau et à l’intérieur, au 130 Ulric-Tessier, si ce n’est pas le cas.

Le repas est gratuit pour les enfants de moins de 5 ans, 2$ pour les enfants de 5 à 12 ans, 5$ pour les membres adultes et 7$ pour les non-membres.

 

Assemblée générale annuelle du Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric édition 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Festival de sculptures d’art populaire, par Yves Brunet, président

 

 

NEQ: 1168613868

Séance du 28 juin 2016 à 19h à la salle des 50+, située au 130 Ulric-Tessier, Saint-Ulric

Ordre du jour

1. Mot de bienvenue et ouverture de l’assemblée

2. Lecture et adoption de l’ordre du jour

3. Lecture et adoption du procès-verbal de l’assemblée générale du 28 février 2015

4. Lecture et adoption du rapport d’activités 2015

5. Adoption du bilan financier au 31 décembre 2015

6. Ratification des actes des administrateurs

7. Programme de l’édition 2016

8. Bénévoles 2016

9. Élection des administrateurs

• Nomination d’un(e) président(e) et d’un(e) secrétaire d’élection;

• 5 postes à combler au conseil d’administration;

• Ouverture des mises en candidature et élection des administrateurs;

• Présentation du conseil d’administration 2016;

10. Varia

Festival de Sculptures d’Art Populaire de Saint-Ulric

128, avenue Ulric-Tessier, Saint-Ulric (Qc), G0J 3H0, Info@festivalsculptureartpopulaire.com festivalsculptureartpopulaire.com

Recherche de bénévoles pour le jardin communautaire de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Suzanne Gauthier présidente (418 737-4806)

 

 

Envie de vous impliquer? D’apprendre et de développer des liens avec votre communauté?

Le Comité des jardins communautaires de Saint-Ulric est à la recherche de personnes motivées à se joindre à l’équipe pour le grand lancement de son projet! Nous avons besoin de vos pouces verts et de votre savoir-faire!

Intéressé?

Deux activités ont déjà eu lieu les 20, 21 et 22 mai ainsi que les 27, 28 et 29 mai pour la première étape qui consiste à construire les bacs qui porteront vos futures récoltes!

Une troisième activité aura lieu les 3, 4 et 5 juin, à compter de 9h au 2803, rang 4 est, Saint-Ulric. Amenez vos outils (marteau, perceuse, tournevis, etc.) et votre bonne humeur!

Pour plus de renseignements, contactez-moi!

Katrina sur les planches de secondaire en spectacle

bandeau_DIVERSpar Pascale Gagné

 

Photo Courtoisie

Photo Courtoisie

En avril dernier, Katrina Gagné a participé à la finale régionale du très célèbre concours de talents de la scène qui se tenait à la Polyvalente de Matane.

Devant chanter la même chanson que lors de sa prestation des finales locales, Katrina a interprété Fais-toi s’en pas de Jonathan Painchaud.

Malheureusement, Katrina n’est pas passée à l’étape suivante, le Rendez-vous panquébécois, qui a eu lieu à la fin mai en Abitibi-Témiscamingue. Ayant attrapé un vilain rhume un peu avant les finales régionales, elle n’était pas au meilleur de sa forme lors de sa prestation. Déçue car elle sait qu’elle aurait pu faire mieux, elle se dit tout de même contente de s’être rendue là et de ne pas avoir à faire la route jusqu’en Abitibi!

Nous la félicitons pour son incroyable talent et lui souhaitons la meilleure des chances pour l’an prochain!

Le service incendie de Saint-Ulric vous informe

bandeau_CHRONIQUE INCENDIE

par Gaétan Bergeron, directeur incendie

 

Caserne incendie 17

Fort McMurray. Ce nom vous dit quelque chose. Fort McMurray est un secteur de services urbains de la municipalité régionale de Wood Buffalo. Peuplée de 76 000 habitants, elle est une des villes qui connait la croissance démographique la plus rapide du pays. (source: Wikipédia)

Mais depuis peu, la ville n’est plus ce qu’elle a déjà été. Selon Barry Shellian, agent de renseignements pour les feux de forêt au gouvernement de l’Alberta, le feu s’étend à présent sur plus de 2510 kilomètres carrés. 650 pompiers forestiers, 39 hélicoptères et 18 avions-citernes combattent toujours l’incendie qui s’est déplacé vers le nord-est de la communauté. Plus de 52 000 évacués se sont inscrits auprès de la Croix-Rouge (source: Radio-Canada, en date du 15 mai 2016).

Au Québec. Depuis le début de la saison, la SOPFEU est intervenue sur 97 incendies, touchant 25 hectares de forêt. C’est nettement supérieur à la moyenne des dix dernières années. Habituellement à cette période de l’année, la SOPFEU intervient sur environ 86 incendies. «Un gazon jaune et des arbres sans feuilles peuvent s’enflammer rapidement et il est facile de perdre le contrôle de la situation», indique la SOPFEU.

06-Chronique incendie - Le service incendie de Saint-ulric vous informe PHOTOLa porte-parole, Marie-Louise Harvey, a souligné que le printemps est propice aux feux de broussailles. Elle a donné l’exemple de «quelqu’un qui fait le nettoyage de son terrain [et] qui va allumer un feu pour se débarrasser des détritus. Avec du vent, ce sont des conditions idéales pour perdre le contrôle de notre feu et que celui-ci se propage». (source: Journal de Montréal)

Le 2 mai dernier, nous sommes intervenus justement pour ce même type de feu. Nettoyage de terrain, suivi d’une perte de contrôle qui menace la forêt. Chaque année, la majorité des services incendie au Québec doit intervenir pour ce type de feu. Malgré toute la prévention, la publicité, les flashs à la radio qui avertissent du danger occasionné par ces feux, il y a toujours des résistants qui bravent le danger en se convainquant eux-mêmes qu’ils sont capables de gérer la situation. Le plus bel exemple est celui de Saint-Léandre où un feu d’herbe (nettoyage de terrain) s’est rapidement propagé à la maison en un embrasement général. Résultat: perte totale.

Le vieux foin sec en se décomposant sur votre terrain va contribuer à garder un sol plein de nutriments pour votre gazon. Aussitôt que la nouvelle pousse va se pointer, vous ne verrez plus le vieux gazon jaune.

Changement de sujet, en ce début de la période estivale, beaucoup de nouveaux véhicules vont envahir nos routes; motos, Spider, vélos (joggeurs), VR, etc. Essayons de cohabiter ensemble.

Les visites à domicile pour la prévention des détecteurs de fumée vont reprendre dans les mois à venir. Soyez courtois, c’est pour votre sécurité que nous faisons cette démarche.

Toute l’équipe de la caserne 17 vous souhaite un bel été et prudence sur les routes.

 

Rusé renard!

bandeau_VIE SAUVAGE LOCALE

par Hugues Deglaire, biologiste

06-Vie sauvage locale - Rusé renard PHOTO 4En suivant la limite forestière avec les champs, j’aperçois de l’activité dans l’ombre des arbres traversée des premiers rayons solaires: c’est la course poursuite des renardeaux. Roulés-boulés dans les pentes aux abords du terrier, jeux d’agilité avec ses frères et sœurs, ramener une des nombreuses cannettes d’aluminium qui traînent en forêt, jouer avec la queue de la renarde qui ne réagit même plus. L’observation des renardeaux m’a offert de nombreux fous rires, me confirmant que le jeu était une manière universelle de grandir.

06-Vie sauvage locale - Rusé renard PHOTO 3D’habitude, on les observe pour la première fois hors du terrier au début du mois de mai, mais ils y resteront environ quatre mois avec leurs parents, qui les élèvent tous les deux. La femelle allaite et s’occupe de la protection d’une portée de 4 à 5 renardeaux en moyenne, alors que le mâle a plutôt le rôle de pourvoyeur, ramenant les proies qui nourriront la famille au complet. Et à ce titre, le renard se nourrit surtout de rongeurs: souris, campagnols, jusqu’aux lièvres d’Amérique en passant par les écureuils et autres amphibiens ainsi que quelques oiseaux.

06-Vie sauvage locale - Rusé renard PHOTO 2Le renard roux est la seule espèce de renard que l’on trouve au Bas-Saint-Laurent, même si au Québec on trouve aussi le renard gris à l’extrémité sud, et le renard polaire à l’extrémité nord. Le renard roux est une espèce relativement universelle, car elle vit aussi en Europe et en Asie. Toutefois, en Amérique du Nord, on trouve trois colorations pour cette espèce: rousse, noire et argentée, avec aussi des individus qui sont un mélange des trois colorations. Dans tous les cas, un signe infaillible pour le reconnaître dans toutes ses colorations: le toupet de poils au bout de la queue est invariablement blanc.

06-Vie sauvage locale - Rusé renard PHOTO 1Le renard est dur à observer dans notre région. Il est plus facile à observer dans les parcs urbains des grandes villes québécoises, car habitué à voir des humains et pas chassé. On l’observe facilement aussi en forêt boréale dans notre région ou encore sur la Côte-Nord. Dans tous les cas, je vous souhaite une belle rencontre avec un rusé renard, car pour moi, ça a toujours été un bon présage!

Recherche de bénévoles pour les jardins communautaires de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité des jardins communautaires

par Suzanne Gauthier, présidente

jardin_001Envie de vous impliquer ? D’apprendre et de développer des liens avec votre communauté ?

Le Comité des jardins communautaires de Saint-Ulric est à la recherche de personnes motivées à se joindre à l’équipe pour le grand lancement de son projet !

Première étape : construire les bacs qui porteront vos futures récoltes ! Nous avons besoin de vos pouces verts et de votre savoir-faire !

Intéressé(e) ?

Au cours des trois prochaines fin de semaine, soient les 20, 21, 22 + 27, 28, 29 mai et enfin les 3, 4 et 5 juin, des activités sont prévues à cette fin, à compter de 9h au 2803, rang 4 est, Saint-Ulric.

Amenez vos outils (marteau, perceuse, tournevis etc) et votre bonne humeur !

Pour plus de renseignements, contactez Suzanne Gauthier, au 418 737-4806.

Chronique du 150e – mai 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Andrée Gendron et Julie Galibois

La fête des Mères, c’est l’occasion de célébrer les mères ulricoises et par elles, leur mère, grand-mères et aïeules qui ont permis à nos familles de prendre racine à Saint-Ulric. Je pense souvent aux femmes, souvent très jeunes, qui s’y sont installées à ses débuts. Elles arrivaient sur une terre non défrichée, dans un abri de fortune en attendant de bâtir une maison. Elles accouchaient de plusieurs enfants dans des conditions aujourd’hui inimaginables. Pas d’eau courante, pas d’installations sanitaires, dans le froid en hiver et sans l’aide de leur mère et leurs tantes, restées dans leurs paroisses d’origine. Elles devaient endurer la mort de plusieurs enfants emportés par des maladies aujourd’hui banales ou à peu près disparues. En 1871, le recenseur notait les noms de onze enfants morts avant un an, dont trois avant une semaine, les petits Ulric Sirois et Joseph Paquet et la petite Philomène Pelletier*. Quelle douleur pour ces mères! Mais ces femmes ont continué à faire des enfants, à les nourrir, à les vêtir et à les éduquer pour faire de Saint-Ulric ce qu’il est aujourd’hui. Ces mères pionnières méritent toute notre admiration.

Caroline Saint-Laurent (1850-1937) Crédit photo: Généalogie du Québec et d’Amérique française http://www.nosorigines.qc.ca/

Caroline Saint-Laurent (1850-1937)
Crédit photo: Généalogie du Québec et d’Amérique française http://www.nosorigines.qc.ca/

Portrait d’une mère pionnière: Caroline St-Laurent

Caroline Saint-Laurent est née le 20 mai 1850 dans la paroisse Saint-Germain de Rimouski. Elle a épousé le 25 janvier 1870 à Rimouski, Borromée Paquet. En 1871, elle et Borromée sont les nouveaux parents de Joseph, qui a alors quatre mois*. Caroline et Borromée ont eu plusieurs autres enfants: Jean-Baptiste, Venant, Harmidas, Louis, Adèle, Marie-Louise, Célina et Adélard. Joseph, Jean-Baptiste et Adèle demeureront dans la région et y élèveront leur famille. Les autres s’établiront à Fall River, Massachusetts, où Caroline les rejoindra et y décèdera, le 17 juillet 1934. Caroline Saint-Laurent est la grand-mère d’Aurore Paquet, qui lors de son décès à 106 ans et 6 mois en janvier 2014, était la doyenne de La Matanie. Elle est aussi l’arrière-grand-mère de Lucien Paquet, dernier maire de la paroisse de Saint-Ulric avant la fusion en 2000. Plusieurs descendants de Caroline et Borromée habitent encore Saint-Ulric.

Soyez complices de votre histoire!

Le dimanche 8 mai 2016, à partir de 10h, il y aura un brunch pour célébrer nos mères, grands-mères et aïeules, au gymnase de l’école Mgr-Belzile. Si cela n’est pas déjà fait, nous vous invitons à vous procurer vos billets auprès d’Yves Boulay, Andrée Gendron, Lucette Lavoie et au Marché Dubé. Le billet d’entrée est offert à 10$ par adulte, 5$ pour les enfants de 5 à 10 ans et c’est gratuit pour les moins de cinq ans.

En plus d’organiser le brunch, le Comité culturel numérisera sur place les documents que vous aurez apportés et prendra en note les coordonnées de ceux qui veulent y contribuer prochainement, sous formes de récits et d’images afin de nourrir notre mémoire collective. Nous vous ferons part de nos projets et nous présenterons ce qu’ont réalisé les élèves de l’école Mgr-Belzile en hommage aux mamans. Soyez complices de votre histoire! Par votre participation, vous soutenez directement votre Comité culturel dans sa mission de raconter les 150 ans de Saint-Ulric, aussi, nous vous attendons en grand nombre!

*Tiré du Recensement du Canada de 1871 du canton de Matane, dont le territoire était devenu presqu’entièrement celui de la paroisse de Saint-Ulric deux ans plus tôt. (mettre cette phrase en note de bas de page comme étant une référence svp)

 

Nouveau CA du CLDRB

bandeau_INFO-ORGANISMES

par le CLDRB

 

LogoCLDRB

L’Assemblée générale annuelle du Comité local de développement de la Rivière-Blanche a eu lieu jeudi le 7 avril 2016. À cette occasion, il y a eu une réorganisation du conseil d’administration et de nouveaux membres se sont ajoutés.

Nous souhaitons donc la bienvenue à Karine Aubertin, Normande Bouillon, Audrey Cayer, Catherine Maquet et Louise Talbot qui viennent rejoindre l’équipe déjà en place, soit Anick Arsenault, Hugues Deglaire, Nataly Dubé, Pierre Lagacé, Sylvain Lessard, Sylvie Pelletier et Chantal Roy.

Malheureusement, deux membres nous quittent: Julie Galibois et Olivier Bouchard. Nous leur adressons nos plus sincères remerciements pour leur implication et nous leur souhaitons du succès dans leurs futures implications.

Voici donc les officiers du CA: Sylvain Lessard à la présidence, Nataly Dubé occupe le poste de vice-présidente, Chantal Roy celui de secrétaire et nous avons Catherine Maquet comme trésorière.

Le CLDRB a de nombreux projets intéressants en cours, il nous fera plaisir de continuer à nous impliquer dans le développement de Saint-Ulric.

 

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric

bandeau_INFO-ORGANISMES

par Richard Lamarre, Président

 

Le 20 mai, à 17h30, le Club des 50 ans et plus de Saint-Ulric tient son souper communautaire mensuel dont le thème est la fête des Mères. Au menu: crème de carottes, cipaille et salade de chou, gâteau roulé au sucre à la crème. La musique sera faite par Ronald Parent et Murielle Saint-Laurent. Le coût du souper est de 15$ pour les non-membres, 12$ pour les membres, 7$ pour les enfants de 5 à 12 ans et gratuit pour les plus jeunes avec la possibilité d’un prix familial de 35$. L’invitation, comme toujours, vise tous les groupes d’âge et toutes les municipalités.

Lors du café-causerie du 10 mai à Saint-Ulric, qui se tiendra à 13h30 au 130 Ulric-Tessier, il y aura une activité supplémentaire. Clémence Labonté, du regroupement de la Gigogne, membre du Comité sur la maltraitance, relié au CLSC et une autre dame de la CAVAC (Centres d’aide aux victimes d’actes criminels), viendront vous présenter une mini-conférence concernant les abus financiers envers les personnes de 50 ans et plus ainsi que les autres groupes d’âges. Sur ce sujet, il y aura un jeu-questionnaire et les gens seront divisés en équipe pour y répondre.

Bienvenue à tous!