En mai, c’est le réveil de l’ours

bandeau_VIE SAUVAGE LOCALE

par Hugues Deglaire, biologiste

06-Vie sauvage locale - En mai, c'est le réveil de l'ours PHOTO 2

Ce matin, je me précipite tôt en forêt, même pas le temps pour un café, les premières lueurs du jour sont déjà bien présentes. Tôt le matin, c’est la meilleure période pour espérer observer les animaux sauvages. La nuit peut-être serait encore mieux, mais l’œil humain y est handicapé. Puis, en forêt, la neige de mai n’est guère agréable à marcher en plein midi! Mes raquettes et hop, pas loin devant, des traces qui ne ressemblent pas à celles observées l’hiver: c’est signé noir sur blanc, l’ours est de retour parmi nous après un long sommeil!

Même si l’ours polaire nous rend visite dans l’extrême Nord québécois, du côté de la baie d’Ungava et de la côte Est-Arctique, on n’y trouve en règle générale qu’une seule espèce: l’ours noir. Chez nous, il va sortir de sa tanière dans la deuxième partie du mois de mai, même s’il peut parfois effectuer quelques petites sorties en guise de reconnaissance. Les ourses, elles, mettent bas un an sur deux, dans la tanière en janvier ou en février. Les petits oursons resteront au chaud et verront la lumière du jour pour la première fois de leur vie dans le courant du mois de mai, comme les autres ours.

L’ours noir a un pelage entièrement noir avec des reflets bleutés, à l’exception d’un collier blanc plus ou moins 06-Vie sauvage locale - En mai, c'est le réveil de l'ours PHOTO 3visible, parfois absent. Il existe une forme couleur «cannelle» dans l’Ouest canadien, je l’ai observée une fois dans les territoires du Yukon, mais cette forme n’existe pas au Québec. Par contre, j’ai pu photographier ce bel ours en Gaspésie, avec ce collier roux.

Le régime alimentaire de l’ours noir est à principalement végétarien, on pourrait le qualifier d’opportuniste, car c’est un animal relativement intelligent, capable de développer un comportement en copiant la technique observée chez un congénère afin de profiter d’une nouvelle source de nourriture. Au printemps, on peut l’observer se gaver de l’herbe fraîche sur le bord des chemins, il raffole aussi des pissenlits, mais il se nourri aussi de bourgeon et de racines diverses. À l’automne, je l’ai observé manger des baies, comme les framboises et les bleuets, mais aussi d’autres baies de toutes sortes, comme celles du cornouiller stolonifère, communément appelé «hart rouge».

Bien que très diurne, l’ours noir est relativement discret. Il est parfois nocturne pour éviter les conflits avec les humains dans les zones proches des habitations. La vue de l’ours n’est pas extraordinaire, mais il vous entendra très bien et vous sentira encore plus, c’est incroyable de voir son nez qui tourne pour vous sentir alors qu’il n’ose pas vous regarder dans les yeux, avant de disparaître dans le bois dans un fracas de branches qui craquent sous son poids. L’ours noir est un timide; lorsqu’il a peur, il va uriner ou même encore baver. Pour l’observateur, c’est aussi un signe qu’il faut quitter la scène.

06-Vie sauvage locale - En mai, c'est le réveil de l'ours PHOTO 1Il ne faut pas avoir peur de l’ours, il faut juste savoir garder une distance de sécurité, et faire les bons gestes: reculer en lui parlant doucement, en lui faisant face, en lui laissant de l’espace. Ne jamais courir: ça serait jouer le rôle de la proie! Le danger vient plus souvent qu’autrement d’une femelle avec ses oursons, et le photographe que je suis a appris qu’un ours seul… peut avoir des oursons qui sont trop petits pour être visibles dans les hautes herbes! Et si l’ourse grogne et fini par charger parce que vous ne quittez pas assez vite à son goût, sachez que la plupart du temps, la charge s’arrêtera avant de vous toucher. Car il existe cette loi que la plupart des animaux connaissent dans la Nature: «montrer sa force pour ne pas avoir à l’utiliser». Les animaux sauvages sont conscients que se battre peut vouloir dire blessure, et parfois la mort!

Publicités

Vos commentaires sont bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s