Chronique du 150e de décembre 2016

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité du 150e de Saint-Ulric 

par Julie Galibois

150e St-Ulric_logo

«Avec la voix des orgues, la musique est une prière qui élève notre âme aux sommets de la beauté, et nous découvre un coin du ciel. Cette musique nous enchante, nous grandit, alors, l’âme plane sur les sommets de la sublime beauté.» Alice Simard dans La beauté de la musique, les organistes et l’orgue, notes dactylographiées non datées, archives d’Anne-Marie Michaud.

Un cadeau qui perdure depuis 100 ans

12-info-organismes-chronique-du-150e-photo-2

L’orgue de l’église de Saint-Ulric, non datée, archives d’Anne-Marie Michaud

L’église de Saint-Ulric est inaugurée en 1878, mais il faudra patienter deux ans avant d’y entendre occasionnellement de la musique. Depuis 1881, et ce, pendant 20 ans, c’est aux sons de l’harmonium de la famille de Joseph Roy que sont animées les grandes fêtes; Les Rois, Pâques, Noël, etc. Gracieusement prêté par la famille, il faut cependant transporter l’instrument à chaque fois ce qui est assez laborieux, nous pouvons l’imaginer… Au début du XXe siècle, la Fabrique achète un harmonium qui lui sert une quinzaine d’années durant. En 1916, Octavie Anctil, l’épouse de Joseph Roy, achète et offre à l’église un orgue de la célèbre Maison Casavant & Frères. Cet instrument dispendieux (2000$ à l’époque!) est de qualité sans égale si bien qu’aujourd’hui, près de 100 ans plus tard, c’est celui qu’on entend à l’église de Saint-Ulric. Triste coïncidence, les premières notes de l’orgue nouvellement installé dans l’église accompagnent la généreuse donatrice dans son dernier repos, à l’occasion de ses funérailles en avril 1916.

12-info-organismes-chronique-du-150e-photo-1

Alice Simard, 1945, archives d’Anne-Marie Michaud

Mademoiselle Alice Simard (1893-1986)

Trois ans plus tard, Mlle Alice Simard arrive en scène. Née à Matane, elle fréquente le couvent des Sœurs du Bon-Pasteur, aspire à devenir institutrice, y apprend le piano puis l’orgue à Price où elle enseigne en 1913. En 1919, Mlle Alice s’installe enfin à Saint-Ulric chez Jean-Baptiste Roy, son beau-frère, qui lui cède sa place comme organiste. Assidue et dévouée, elle admet n’avoir pu s’acquitter de son rôle à moins de dix reprises et n’avoir jamais manqué de sépulture en 56 ans de service! Source: extraits de la Voix gaspésienne, 1975, archives d’Anne-Marie Michaud

Un cadeau pour se raconter

En terminant, il me fait plaisir de vous signaler que le calendrier Souvenirs de Saint-Ulric 2017 produit au profit du 150e reçoit un accueil des plus chaleureux. Cependant, les quantités sont limitées aussi, nous invitons les intéressés à se manifester rapidement. L’achat en ligne se fait via le site internet de la Municipalité de Saint-Ulric. Pour le recevoir par la poste, faites-en la demande par courriel à l’adresse comite150@gmail.com. En personne, présentez-vous aux points de vente suivants: au Marché Dubé-Richelieu, à l’édifice 11-info-organismes-lancement-du-calendrier-2017-du-150e-anniversaire-de-saint-ulric-les-ulricois-etaient-au-rendez-vous-photo-2municipal de Saint-Ulric, à la Galerie d’art Lucette Lavoie, au Bar le Rendez-Vous, au dépanneur Chez B, à La Chouette librairie et chez le Fleuriste Harrisson. Finalement, notez que nous serons au Marché de Noël le dimanche 11 décembre 2016, à l’école Mgr-Belzile.

Le Comité culturel se joint à moi pour vous remercier de votre soutien et vous souhaiter de faire le plein de merveilleux souvenirs pendant la période des fêtes!

Publicités

Vos commentaires sont bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s