Chronique du 150e – juillet 2017

bandeau_INFO-ORGANISMES

Comité culturel

Comité du 150e de Saint-Ulric, par Julie Galibois

 

150e St-Ulric_logo

Juillet 2017 – L’été est là et avec le chant des oiseaux viennent les joies, mais aussi les malheurs estivaux: il fait trop chaud ou trop froid, il pleut encore ou pas assez, sacré brouillard, il y a trop de mouches, encore la tondeuse à passer, l’eau est trop froide… Lorsque je prends connaissance du journal personnel de l’Ulricois Arthur Joseph Lapointe rédigé il y a 100 ans, je reste muette et je tais mes plaintes estivales… Arthur J. Lapointe participera aux deux guerres mondiales, sera chef de gare ici et député libéral fédéral de Matapédia-Matane. Cet été, le Comité culturel, en collaboration avec la Légion Canadienne de Matane, se penche sur l’effort de guerre à Saint-Ulric et vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage, notamment sur ce personnage. D’ici là, voici un extrait du livre: «Souvenirs et impressions de ma vie de soldat (1916-1919) Vingt-deuxième Bataillon (1917-1918) «Je me souviens» », Arthur Joseph Lapointe, Saint-Ulric, Québec, 1919, p.42-44.

Arthur Joseph Lapointe tel que publié dans La Voix Gaspésienne avec la collaboration de la famille, Romain Pelletier, mercredi 12 septembre 2001

«2 juillet 1917 Lievin (…) Nous pénétrons dans des boyaux de communication où nous enfonçons dans la boue jusqu’à mi-jambe. Quelques mitrailleuses crépitent avec un bruit énervant. Des explosions retentissent et les éclats de mitraille viennent frapper les parois de la tranchée. Une rafale de balles siffle à mes oreilles, je n’y porte guère attention car je me sens protégé par les parois élevées de la tranchée. La compagnie fait halte à un endroit où le boyau serpente dans le flanc d’une légère ondulation de terrain. Une fusée jaillit tout à coup à moins d’un kilomètre en avant de nous et j’aperçois une large brèche ouverte récemment par l’explosion d’un projectile. Je m’écarte aussitôt et juste à cet instant une rafale de balles balaye la brèche et fait jaillir la terre à l’endroit que je viens de quitter. Je reste un moment figé sur place. Je dois la vie à la fusée ennemie qui m’a fait connaître assez tôt l’existence de la brèche. Nous atteignons les tranchées du premier soutien. Il n’existe ici aucun boyau pour communiquer avec la ligne de feu et nous sommes forcés d’avancer en terrain découvert, protégés seulement par l’obscurité. Le sol est semé de fils barbelés dans lesquels nos vêtements s’accrochent. Au moment même où nous voyons poindre une fusée, nous nous aplatissons sur le sol. Des balles sifflent à nos oreilles tandis que les marmites passent dans le ciel avec un bruit de ferraille. (…) Je me laisse tomber sur le sol. Notre condition est très pénible, la nuit est déjà avancée et nous n’avons pas le moindre abri pour nous protéger contre les éclats de mitraille en cas de bombardement quand viendra le jour. Malgré la fatigue et le sommeil qui se font sentir, je décide de me mettre au travail avec Michaud pour améliorer notre condition. Munis de mauvais outils, nous travaillons avec ardeur et quand le jour commence à poindre, notre trou est assez profond pour nous recevoir tous deux. Je fixe ma toile cirée dans l’ouverture afin de nous protéger contre les rayons du soleil quand viendra le jour. Je m’enroule ensuite dans ma couverture puis je me blottis contre mon camarade Michaud. Harassés par la fatigue, nous ne tardons pas à nous laisser aller à un lourd sommeil. (…)»

Sur une note plus joyeuse, je vous signale que nous avons commencé à établir la programmation pour l’année 2019 qui sera marquée par les festivités du 150e de Saint-Ulric.

N’hésitez pas à joindre l’équipe pour vous impliquer ou partager vos idées.

Trouvez nos coordonnées sur le site de la Municipalité, en visitant notre page Facebook ou en écrivant au comite150@gmail.com.

Publicités

Vos commentaires sont bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s