Des vélos suspendus!

par Marie-Hélène Bouillon, agente de réadaptation, école Mgr. Belzile

 

 

Photographies Cynthie Blanchette

À l’automne 2017, Dany Bouchard, directeur à l’école Mgr. Belzile, a annoncé la mise en place d’un système de motivation scolaire pour les élèves. Pour ce faire, il a fait l’acquisition de vélos neufs qui feront l’objet d’un tirage. L’idée est de permettre aux jeunes de cumuler jusqu’à deux coupons chaque semaine en lien avec leur effort au travail, mais aussi en lien avec les comportements adoptés. M. Bouchard a rencontré chacun des groupes pour promouvoir le projet. Même nos grands du secondaire participent!

Photographies Cynthie Blanchette

Les vélos achetés sont présentement fièrement suspendus au mur de l’école. Les élèves ont ainsi la chance d’avoir un rappel constant que leurs efforts peuvent être récompensés. À la fin de l’année scolaire, les vélos seront tirés parmi les coupons recueillis. Il y a un vélo par cycle à gagner.
Discutez-en avec les jeunes de la communauté, soutenez leur motivation scolaire. Ils seront fiers de partager leurs réussites avec vous!

Photographies Cynthie Blanchette

Publicités

Que se passe-t-il au CLDRB?

par Anick Arsenault

La chasse aux cocos de Pâques a connu un grand succès le dimanche 1er avril! Une trentaine d’enfants accompagnés de leur famille se sont rassemblés au Parc intergénérationnel pour trouver des œufs et des poules en chocolat dans le sentier de Jeannette la lapine, la mascotte qui distribuait des friandises. Un grand merci à tous pour votre présence à cet événement, organisé par le CLDRB depuis quatre ans déjà.

La Journée de la résistance et de la fierté rurale se tiendra à Saint-Ulric. Grâce à la collaboration du Centre de mise en valeur des Opérations Dignité, on soulignera la puissante vitalité socio-économique de notre village, sa détermination, sa créativité et ses réalisations. Des bourses du Fonds Jean-Marc-Gendron seront attribuées à des jeunes de 20 à 35 ans se distinguant par leur implication dans le milieu. Un 5 à 7 aura lieu le jeudi 24 mai. Le lieu reste à déterminer, mais l’information sera disponible sous peu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographies: Audrey Cayer

L’OBVNEBSL amorce sa 6e édition de Végétalisez vos berges à petit prix!

par Alexa Bérubé Deschênes, chargé de projets (418 722-0666, poste 128, projet@obv.nordestbsl.org)

Du 3 avril au 15 mai, l’Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent (OBVNEBSL) offre aux riverains de son territoire (compris entre L’Isle-Verte et Les Méchins) l’opportunité de se procurer une gamme de végétaux recommandés pour la végétalisation des bandes riveraines. Les prix varient entre 2,50$ et 3,50$ selon le format et l’essence. Cette année, les essences disponibles sont le saule discolore, le sureau du Canada, la spirée à larges feuilles, le rosier inerme, le myrique baumier, la vigne vierge et l’iris versicolore.

En plus d’embellir votre propriété, ces espèces sont spécialement adaptées pour contrer l’érosion et assurer la stabilisation des berges, réguler la température de l’eau, atténuer l’effet des crues et créer des habitats fauniques!

Comment commander?
Il est possible de commander des plants en ligne sur le site internet de l’OBVNEBSL: http://bit.ly/1bmf5oW. La distribution sera effectuée pendant la semaine du 28 mai.

L’OBVNEBSL, une référence en gestion intégrée de l’eau!

L’OBVNEBSL est une table de concertation mandatée par le Gouvernement du Québec en vertu de la «Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et visant à renforcer leur protection». L’organisme a pour objectif d’assurer la protection à long terme et la mise en valeur des ressources en eau. L’approche utilisée est celle de la gestion intégrée de l’eau par bassin versant de concert avec les différents secteurs d’activités (municipal, communautaire, agricole, économique, etc.). L’OBVNEBSL élabore et met à jour un plan directeur de l’eau, en fait la promotion et assure le suivi de sa mise en œuvre.

Rendez-vous avec la famille

par Réal Lévesque, p.m.é.

Qu’est un enfant, pour des parents?
Une merveille.
Un cadeau de l’amour.
Un mystère qui grandit de plus en plus.
Une espérance.
Un avenir.
Une aventure.
Un potentiel.
Une merveille en puissance.
Un être unique au monde.
Un livre composé de pages blanches.
Une partie de nous.
Un sourire qui donne goût à la vie.
Une tornade qui bouscule tout.
Une petite lumière qui va grandir.
Un rêve.
Un don de Dieu.

Ski s’passe en Matanie – Un bilan positif pour la première édition

par Chantal Poirier, animatrice municipale (418-737-4176, anim.st.ulric@gmail.com)

 

Les organisateurs de la 1re édition du «Ski s’passe en Matanie» dressent un bilan positif de l’événement et annoncent déjà qu’il y aura une deuxième édition à l’hiver 2019.

C’est près de 200 jeunes et leur famille qui ont répondu présents en participant à une activité offerte dans La Matanie. Rappelons que la programmation qui se déroulait du 20 janvier au 24 février avait un double objectif: inviter les familles à profiter des joies de l’hiver et les inciter à visiter les municipalités voisines.
Même si la majorité des familles se sont principalement prévalues de l’activité organisée à l’intérieur de leur municipalité, certaines ont pris la route pour aller s’initier au curling à Sainte-Paule, participer à la traditionnelle fête de l’hiver à Saint-Léandre, participer au Rallye-Chaussette à Saint-Ulric ou, encore, résoudre la chasse au trésor organisée par le Comité famille de Saint-Jean-de-Cherbourg.

Soulignons que l’ensemble des activités offertes étaient organisées par des bénévoles. Chantal Poirier, porte-parole de l’événement, mentionne: «Au nom de la Table en loisir, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont donné de leur temps pour que cet événement se concrétise ainsi que nos partenaires et commanditaires qui ont permis de faire des heureux parmi tous les jeunes participants.» L’événement «Ski s’passe en Matanie» est une initiative de la Table en loisir de La Matanie.

Photographies: Facebook

La simplicité

par Francine Rémillard, massothérapeute

«Je suis simple et j’aime les gens simples. J’aime ceux avec qui je peux être moi-même sans me compliquer la vie à être ce que je ne suis pas. Il vaut mieux être simple, que d’être faux pour se faire remarquer. C’est la simplicité qui fait la beauté du cœur.» Auteur inconnu

 

Qu’en pensez-vous?
Bien-être à vous et bon printemps!

L’équipe du Gym St-Ulric

par l’équipe du Gym

Depuis son ouverture en octobre dernier, le gym a reçu plus de 500 visiteurs. Nous en sommes très heureux et nous vous remercions de votre confiance.

Ayant reçu une aide financière de la Caisse Desjardins de La Matanie au début de mars, nous avons pu faire l’achat d’équipements supplémentaires. Vous trouverez désormais un rameur, un ajout au banc inclinable permettant de faire des flexions et des extensions de jambes ainsi qu’une plus grande variété de poids.

 

Nous aimerions aussi prendre le temps de vous rappeler nos heures d’ouverture: lundi au jeudi de 9h à 11h et de 15h à 21h et le samedi de 9h à midi.

Nous sommes toujours à la recherche de gens responsables qui aimeraient s’impliquer au gym en faisant quelques heures de surveillance sur une base régulière ou ponctuelle. Venez nous rencontrer pour en connaître davantage.
Au plaisir!

 

L’animation en loisirs au cœur de Saint-Ulric

par Chantal Poirier, animatrice en loisirs (418 737-4176, anim.st.ulric@gmail)

Les goûters Inter, tous les samedis au Centre des loisirs
Chaque semaine, les portes sont grandes ouvertes pour accueillir tout le monde, des bébés aux aînés. Jeux de table ou bricolage, sports ou discussions, il y a toujours quelque chose de passionnant à faire. Selon les gens présents, on s’adapte! Une collation est cuisinée sur place et servie gratuitement à 15h.

Vous êtes invités de 13h à 16h chaque samedi au Centre des loisirs au 3070, avenue du Centenaire. Suivez-nous sur Facebook pour les détails de la semaine.
Vous auriez envie de donner un coup de main? Une activité à proposer? Une super recette de collation? Nous sommes preneurs! Contactez-nous!

Premier dîner-conférence le vendredi 25 mai
Ouverte à tous, cette conférence sera animée par Francine Rémillard, massothérapeute. La formule est simple: une mini-conférence sur un sujet qui nous touche, un bon dîner et on discute.
Thème de ce mois-ci: Savoir dire non.
Joignez-vous à nous dès 11h15 au local des 50 ans et plus au 130, Ulric-Tessier. Le coût est de 15$, dîner inclus.

Chronique du 150e

Comité du 150e  de Saint-Ulric par Jocelyne Rioux

 

Chères Ulricoises et chers Ulricois,
Je m’en voudrais de faire une chronique du 150e en occultant un événement fort important avec l’arrivée du printemps. Faire un petit clin d’œil pour rendre hommage et témoigner de la reconnaissance aux femmes qui endossent si dignement le prestigieux rôle de mère m’apparaît opportun en ce mois de mai. Qui étaient les mères des derniers 150 ans?

Si l’homme était le pourvoyeur, la fonction de la femme était avant tout d’avoir des enfants. Tablier à la taille, il n’était pas rare de la voir servir des tablées de treize enfants. Femmes de cœur et de labeur, empruntant souvent les métiers d’infirmière, d’éducatrice, de sage-femme, de cuisinière, de couturière de pharmacienne, de bouchère, de psychologue, d’agricultrice et j’en passe, elles ont (comme on disait dans ce temps), élevé leurs enfants trop souvent dans la pauvreté et la misère, mais aussi dans l’amour et le respect des autres. Gardiennes des traditions et des valeurs familiales, ces femmes au foyer (je ne sais pas pourquoi on les appelait ainsi puisqu’elles travaillaient si fort sur leur terre) vouaient un amour inconditionnel à leurs enfants.

Me serait-il permis, sans en avoir fait une recherche exhaustive, de mentionner le nom de quelques mères de l’époque qui ont contribué, par leur nombreuse descendance, à peupler Saint-Ulric de façon notable et notoire. Honorons ces dames: Bouillon, Desrosiers, Dubé, Gendron, Gauthier, Sirois, Blier, Cantin, Bélanger, Lavoie, Gagné, Gauthier, Lévesque, Lagacé, Ouellet, Paquet, Pelletier, Ross…. O tempora, o mores! Autres temps, autres mœurs!
Après cette trop brève esquisse de l’histoire du passé, tournons-nous vers les mères d’aujourd’hui qui ont une tout autre réalité. Dans le tumulte du quotidien et la course après la montre, ces femmes d’aujourd’hui confient pour la plupart leur progéniture aux garderies, ressentant culpabilité et anxiété. Performance, rentabilité, consommation sont les nouveaux vocables de leur actuelle réalité. Et que dire aux futures mamans en devenir de la génération des milléniaux? Sinon que nous avons besoin de leur dynamisme et de leur envie de changer le monde!

Un dernier hommage à toutes les mères défuntes qui n’ont jamais cessé de vivre dans nos esprits, mais surtout au plus profond de notre cœur, et en particulier, à la mienne. Tendresse et amour.

Brunch de la fête des Mères
Le dimanche 13 mai, le Comité culturel du 150e vous convie à son brunch annuel de la fête des Mères au gymnase de l’école Mgr. Belzile, à partir de 10h jusqu’à 13h. Le prix d’entrée est de 13$ pour les adultes, 5$ pour les enfants de 6 à 12 ans et c’est gratuit pour les moins de 5 ans. Il y aura de nombreux prix de présence. Cet événement contribue au financement des festivités du 150e de 2019. Vous pouvez vous procurer les billets au Marché Dubé, à l’édifice municipal, à la Galerie d’art Lucette Lavoie et auprès des membres du Comité 150e. Des billets seront également disponibles à l’entrée. C’est un rendez-vous à ne pas manquer et merci de votre contribution aux Fêtes du 150e.

 

Légende du Québec: une pièce à voir en juin!

par François Larocque

Voilà plus de neuf mois que la troupe de Théâtre «Une petite gêne sur scène» de Saint-Ulric prépare un spectacle divertissant et instructif sur l’histoire du Québec et sur ses principales légendes.
Le spectacle aura lieu les vendredi 8 juin, samedi 9 juin, vendredi 15 juin et samedi 16 juin au Théâtre du Vieux Garage, situé au 115, Ulric-Tessier à Saint-Ulric, à 19h30.

Au programme: des sketches comiques sur l’histoire de notre identité. Au départ, nous étions des Français du Canada, puis nous sommes devenus des Canadiens. Quand les Anglais ont décidé de s’appeler des Canadians, on a pris l’identité de Canadiens français. Avec la Révolution tranquille et la montée indépendantiste, nous avons choisi l’appellation Québécois. Tout au long de ces siècles, l’identité québécoise s’est construite sur des évènements historiques: Bataille des Plaines d’Abraham, Rébellion des Patriotes, Confédération. Des légendes ont peuplé notre imaginaire collectif: le loup-garou, le diable beau danseur (Rose Latulipe), le revenant, la chasse-galerie. Et le tout sera agrémenté de quelques chansons et chorégraphies et d’images vidéo.

La troupe est composée de: Lydia Gagné, Lysandre Larocque, Jade Malenfant, Mathieu Ouellet, Sylvie Pelletier, Alexis Reichenbach, Julie Sirois et François Larocque.

Nous espérons que vous serez nombreux et nombreuses à venir soutenir nos efforts pour vous plaire en assistant à nos représentations.

Des nouvelles du Club des 50 ans et plus

par Danielle Giguère

Les 50 ans et plus de Saint-Ulric vous convient à leur souper mensuel ayant pour thème la fête des Mères le vendredi 18 mai à 17h30 au 130 Ulric-Tessier.

Au menu: crème de zucchini, poulet basquaise avec pommes de terre et salade et pour dessert, Baba au rhum. Bienvenue à tous!

 

Les prix sont les suivants: membres 15$, non-membres 17$, enfants de 5 à 12 ans 7$ et gratuit pour les moins de 5 ans. Possibilité d’un tarif familial à 35$.

Un mot de Jean-Roch

Par Jean-Roch Bouchard

Toujours intéressant de lire votre journal mensuel avec ses articles variés. J’ai bien hâte aux festivités de 2019 où l’on pourra rencontrer nos anciens amis. Il faut espérer que ces festivités seront un grand succès.

Il faut prédire la fermeture éventuelle du seul lien économique du village avec les gens. Je ne crois pas du tout que 91% des gens font leurs transactions sur le net avec tous les dangers d’hameçonnages et autres. De plus, ce n’est pas toujours facile de se démêler dans tous les types de transactions, surtout si vous avez des placements le moindrement. On a voulu un guichet et maintenant, ce sera pire. C’est pour cela que je ne suis pas membre de cet organisme. De plus, même mon conseiller financier s’est fait arnaquer avec son mobile, il faut le faire. Dommage, les gens vont à Matane avec leur famille pour leurs transactions, ce qui profite à cette ville.

Le Cercle de Fermières

par Françoise Gagnon, responsable des communications

Le Cercle de Fermières de Saint-Ulric tiendra sa prochaine réunion le lundi 7 mai à 13h30 au local habituel situé au sous-sol de l’église.

Bienvenue à tous nos membres et à celles qui veulent en savoir un peu plus sur notre cercle.

Le salon Aînés Actifs en Action: le bien-être accessible à tout âge

par Annie Veillette, conseillère en développement rural à la MRC de La Matanie

(418 562-6734, poste 230)

La Table de concertation des Aînés de La Matanie est fière de lancer la deuxième édition du Salon Aînés Actifs en Action. Rendue possible grâce à une aide financière de 11 000$ du programme Nouveaux Horizons pour les aînés du gouvernement du Canada et de notre commanditaire principal, la Pharmacie Isabelle Rouleau associée à Brunet, cette seconde édition se tiendra le samedi 5 mai prochain de 8h30 à 16h30 à l’école Polyvalente de Matane.

Photographie: ville.matane.qc.ca

Le Salon Aînés Actifs en Action est le deuxième événement du genre dans La Matanie. Il s’adresse aux aînés de la région et a comme mission d’intéresser ceux-ci à devenir ou à demeurer actifs et en action dans leur communauté. Le Salon se veut rassembleur, à l’image des besoins des aînés et vise à contribuer à l’amélioration de leur qualité de vie, par la transmission d’informations pertinentes à la poursuite de leur bien-être.

Concrètement, l’événement accueillera des conférenciers qui viendront aborder des thèmes tels que le pouvoir de la respiration, le yoga, les trucs et astuces pour une alimentation équilibrée, l’alimentation vivante, le plaisir du voyage et l’acupuncture. Une section exposants avec des kiosques intéressants pour s’informer sur les produits et services offerts aux aînés ainsi qu’une activité de danse en ligne viendront bonifier l’événement.

Mario Hamilton, membre du comité organisateur et anciennement responsable des dossiers Famille et Aînés à la Ville de Matane, mentionne que: «Les personnes aînées doivent vivre dans un environnement qui leur permet de continuer à participer pleinement à la vie communautaire et à mener une vie active. Des aînés actifs appuient non seulement leur communauté, mais continuent de se développer comme individus.»

Les billets sont en vente aux endroits suivants: à la Pharmacie Brunet de Matane, au Club des 50 ans et plus de Saint-Jérôme, au Centre d’action bénévole et auprès de l’AREQ (Association des retraité(e)s de l’enseignement du Québec). Vous avez jusqu’au 3 mai pour vous les procurer au coût de 20$ (collations et dîner compris). Le nombre de places est limité et aucun billet ne sera vendu le jour même.

Nouveau conseil d’administration à L’Ulricois

 

L’Ulricois est fier de présenter les nouveaux membres du conseil d’administration, mais aussi un membre bénévole. Bienvenue à Cathy Clément, Sylvain Lessard et Chantal Poirier. Ils donneront un coup de main aux diverses tâches nécessaires au bon fonctionnement du journal.

 

Pascale Gagné, présidente (correction)

Cynthie Blanchette, vice-présidente (graphisme)

Suzanne D’Astous, secrétaire (publicité)

Sylvain Lessard, trésorier (comptabilité et publicité)

Cathy Clément, administratrice (webmestre)

Chantal Poirier, bénévole (ministère)

Sans le travail de ces personnes, votre Ulricois ne serait pas ce qu’il est!

Fond de développement des territoires

par Olivier Garot, coordonnateur municipal (418 737-4341 poste 203, coordo.st.ulric@gmail.com)

Le fond de développement des territoires offre une somme de 6400$ pour chaque municipalité de la MRC de La Matanie à disposition des organismes pour la réalisation de projets sur son territoire.
Ainsi, tout organisme qui désire proposer un ou des projets est invité à les proposer d’ici le 15 mai. Le montant minimum de l’aide financière est de 1500$ par projet, mais ne peut excéder 80% des coûts de l’ensemble du projet (donc 20% doivent provenir d’une contribution financière du milieu).

Pour plus d’informations ou pour déposer un projet, veuillez me contacter.