Vely

bandeau_DIVERSpar Delphine Charmoille

 

 

Photo: courtoisie

Photo: courtoisie

Vely, c’est le nom d’artiste sous lequel œuvre une autre de nos artistes locales, Évelyne Normand. Je suis allée la rencontrer à son domicile dans la rue Carillon. Pleine de couleurs, tout comme ses œuvres, elle me reçoit avec sa bonne humeur et son énergie contagieuse.

Comme elle vernira son exposition «À pied d’œuvre dans la matière» les 12, 13 et 14 août prochains au 44 rue Carillon, j’ai décidé de vous la présenter.

Adoptée par notre municipalité, elle y a vécu durant huit ans avant de la quitter après une épreuve il y a plusieurs années. Elle est revenue parmi nous l’an dernier pour se consacrer à son art à temps complet. C’est avant tout une spécialiste de la couleur avec laquelle elle a travaillé comme coiffeuse-coloriste et comme designer.

C’est un cadeau d’une toile et de peinture qui l’a fait plonger dans l’art à proprement dit et elle y prend goût au point de travailler et de travailler encore, surtout sur les matières et les textures.

Photo: courtoise

Photo: courtoise

Autodidacte, elle fait aussi beaucoup de photographie qu’elle considère comme complémentaire à sa peinture. «Je ne pourrais pas peindre sans faire de photos et je ne pourrais pas faire de photos sans peindre», précise-t-elle.

Elle travaille sans relâche à recréer les textures et les couleurs qu’elle trouve dans la nature. De tôt le matin à tard le soir, elle s’occupe elle-même de tous les aspects de son travail, son site web, ses médias sociaux, ses relations qu’elle soigne tout particulièrement. Elle noue aussi beaucoup de contacts pour se faire connaître et enchaîne les expositions aux quatre coins du pays.

Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook où elle publie régulièrement des photos de ses œuvres, en cours ou terminées, et des gentils messages à l’attention de ses fans.

Publicités

Denis Caron

Artistes de chez nous
par Lucette Lavoie

Denis CaronNatif de Saint-Léandre, Denis développa assez vite son sens de la débrouillardise, car à neuf ans il alla à l’orphelinat Mgr. Courchesnes à Rimouski et par la suite à celui de Sully.

Revenu en région, il s’inscrivit à l’École technique de Matane et poursuivit une formation en mécanique automobile. Aujourd’hui encore, il se demande pourquoi il a fait ce choix, car il n’a pratiquement jamais travaillé dans ce domaine. Il préféra travailler au moulin Lagacé comme déligneur de bois.

Ensuite, il se rendit sur la Côte-Nord où il se fit engager par Hydro-Québec pour travailler dans un camp d’exploration à la Baie-James dans les cuisines. C’est à ce moment qu’il commença vraiment à développer son art de pâtissier. Il suivit quelques cours à l’Hôtellerie du Québec, mais c’est la pratique qui le motiva de plus en plus.

Lire la suite

Lucette Lavoie

Artiste de chez nous
par Delphine Charmoille

Lucette Lavoie

Lucette est née à Saint-Ulric, mais elle en est partie pour suivre des études de technologue en radiologie. À son retour au village, elle pratique son métier quelque temps à Sainte-Anne-des-Monts et à Amqui. Elle quitte de nouveau pour la Côte-Nord cette fois.

Parallèlement à son travail de technologue, elle entreprend une formation en art plastique au Cégep de Hauterive, car comme elle l’explique: «Pour moi le dessin, la peinture ont toujours fait partie de mon quotidien.»

Lors du premier symposium de peinture de Baie-Comeau, elle se passionne pour de bon. Peindre avec les plus grands artistes contemporains est un grand privilège pour elle. Depuis, elle n’a jamais cessé: symposiums, expositions, voyage d’étude en France, à Brouages, alors qu’elle est sélectionnée pour y représenter le Québec.

Elle avoue: «Peindre pour moi est un besoin de liberté. La peinture me permet d’arrêter le temps qui passe, pour un instant.»

Lire la suite

Jenny McNeil

Artistes de chez nous
par Lucette Lavoie

JennyMcNeilNative de Port-Cartier, Jenny s’initie très jeune à la peinture chez les religieuses de Sainte-Croix. Dès ses débuts, elle savait qu’elle ferait carrière dans ce domaine. Elle aime se rappeler son adolescence, le retour de sa famille à Saint-Ulric, sa tante Alice qui l’a bien choyée.

Elle étudie à l’École Normale de Matane et se dirige vers l’enseignement. En 1983, elle apprend que Sylvia Araya a fondé une Académie de peinture à Québec. Sans plus tarder, elle s’y inscrit. Ensuite, tout s’accélère: Paris, Bruxelles, symposiums, expositions au Québec et à l’étranger. Sa dernière exposition au Caroussel du Louvre à Paris est certainement la plus marquante de sa carrière.

Lire la suite

Margot Michaud

Artistes de chez nous
par Lucette Lavoie

04-Artistes de chez nous-Margot Michaud-PHOTONative de Saint-Ulric, Margot Michaud demeura plus d’une trentaine d’années à Montréal. Diplômée de l’Institut de l’hôtellerie, c’est dans ce domaine qu’elle fit carrière. Elle a toujours aimé le chant et c’est avec fierté qu’elle raconte avoir fait partie de la chorale «La Bohême de Châteauguay» et avoir accompagné Ginette Reno à la Place des Arts de Montréal et au Grand Théâtre de Québec. Bien sûr, aujourd’hui, elle est membre de la chorale de Saint-Ulric.

Dessiner et crayonner est un autre de ses loisirs préférés, mais c’est seulement à son retour, il y a onze ans, qu’elle commença à peindre de petits tableaux pour ensuite faire de la peinture sur roches. Sous les conseils de sa nièce, le support de ses créations changea pour des boules. D’abord des boules de Noël avec des paysages d’hiver. Aujourd’hui, on peut y voir toutes les saisons avec des personnages en action. Chaque boule est une histoire en soi, un plongeon dans ses souvenirs, ce qui lui apporte beaucoup de bonheur.

Revenir vivre à Saint-Ulric avait toujours fait partie de son itinéraire.

La tranquillité, les marches sur la grève, la vue du fleuve avec ses couchers de soleil et surtout côtoyer des gens heureux sont autant d’atouts qui sollicitaient son retour.

Elle a participé à plusieurs expositions dans la région. Présentement, vous pouvez voir ses œuvres aux Jardins de Métis, aux Ateliers Plein Soleil de Mont-Joli et sur rendez-vous chez elle, au 134 Ulric-Tessier à Saint-Ulric.

Lucie Carrier – Boutique La Perle d’Art

Artistes de chez nous
par Lucette Lavoie
lucie carrier

Lucie Carrier rêvait d’ouvrir sa boutique
à Saint-Ulric (photo Lucette Lavoie)

En vous promenant à Saint-Ulric, au centre du village, vous avez certainement remarqué une petite boutique appelée La Perle d’Art.

Depuis deux ans, Lucie Carrier offre à la clientèle touristique et locale, des bijoux exclusifs et des tableaux de petits formats.

Infirmière de formation, la peinture a toujours été un de ces loisirs préférés.

L’intérêt pour la création de bijoux se concrétisa quelque temps après sa retraite. L’utilisation de toutes ces perles fait écho à de joyeux souvenirs de son enfance et lui permet d’exprimer son sens de l’esthétique. Cette année s’ajoute une collection de bijoux créés à partir d’acrylique.

Vous y trouverez aussi ses tableaux petit format dont le médium est l’encre sous une thématique florale.

Lire la suite

Appel de candidatures

Les artistes de chez nous
par Delphine Charmoille

À compter du mois prochain, nous vous offrirons une chronique qui fera un portrait des artistes et des artisans de Saint-Ulric. Cette chronique sera écrite par Lucette Lavoie, notre nouvelle collaboratrice et elle-même artiste bien connue ici et ailleurs.

Vous aimeriez participer en étant le sujet d’une chronique?

Vous souhaitez profiter d’une belle visibilité au travers du portrait que fera Lucette de nos artistes locaux?

N’hésitez surtout pas à vous faire connaître en communiquant avec elle au 418 737-9686.